rock Rock > Kill Me This Monday

Kill Me This Monday / Chronique LP > Kill me this monday

Kill Me This Monday Fort d'un Ep qui rencontrait déjà l'approbation, le groupe nordiste Kill Me This Monday revient cette fois-ci avec un album dix titres (les 3 pistes du premier EP y figurent aussi...) qui devraient également rencontrer l'approbation des oreilles averties sans trop de problème tant le groupe semble maîtriser ses influences, son identité et son songwriting. Les influences ? Une pincée de Deftones, un bout de Thrice, un poil de Queens Of The Stone Age, une cuillère à soupe d'Incubus bonne période, des gimmicks post-core également mais Il est de plus en plus difficile de les cerner tant le groupe propose une identité qui lui est propre. Il s'agit là d'une collection de morceaux très aboutis qui sentent la réflexion et les répétitions en mode stakhanovistes. A noter qu'on aime particulièrement quand le groupe salope son univers très léché et travaillé avec un chant hurlé ("Fat bottom sandwich", "Crying for help", "War") qui ajoute un peu de vinaigre dans un très bon vin.

Kill Me This Monday / Chronique EP > KMTM

Kill Me This Monday Derrière ce nom trompeur à forte connotation émo se cache un quartet dunkerquois qui a multiplié les incarnations et les noms, autour de deux musiciens "piliers" Thomas et Johann, avant de stabiliser son line-up et pouvoir enfin figer sa musique sur un cd qui fera figure de belle carte de visite.

Les influences (Queens Of The Stone Age, Thrice, Deftones...) revendiquées ne sont pas si révélatrices que ça, ou alors en filigrane, de la musique de Kill Me This Monday que l'on situera au coté des Chevelle et autres Incubus période Make yourself, soit du rock calibré avec un gros son et des penchants mélodiques : capter l'attention avec de la puissance, ok, mais aussi avec les accroches mélodiques qui permettent de capter les oreilles de l'auditeur dès les premières écoutes. D'ailleurs, ces premières écoutes sont vraiment plaisantes et nous font découvrir un groupe qui semble maîtriser son sujet de A à Z : le songwriting est de qualité et s'avère assez fin, le chant est parfaitement adéquat et maîtrisé, le tout avec un son aux petits oignons (R3myboy au mix & mastering...) qui offre une mise en valeurs de choix pour ce premier EP. Bref, pour les amateurs du genre et les autres aussi, il s'agit d'une belle découverte d'un groupe qui devrait refaire parler de lui rapidement... Et pour la petite histoire, j'ai perdu un paquet d'heures de mon adolescence sur le banc en pierre de la pochette.