Johnny Mafia - Michel Michel Michel Si l'on m'imposait une seule phrase pour vous résumer Michel-Michel-Michel, le 1er disque de Johnny Mafia, je vous dirais instinctivement de vous jeter sur le précèdent magazine du W-Fenec et de lire la chronique de Kaviar Special. Bon, j'exagère un peu, mais les influences de ces deux groupes français sont assez communes, même si je rajouterais volontiers le côté punk des Ramones ou des Sex Pistols pour les petits gars (20 ans d'âge moyen) de Sens que sont Johnny Mafia. C'est incroyable comment le revival garage-rock à guitares fuzzy se développe (avec 15 ans de retard ?) dans l'hexagone en ce moment. Effet de mode ? Sûrement. Mais tant mieux, tant ce style est souvent synonyme d'énergie juvénile pimpante et de prestations scéniques pleine de sueur et inoubliable. Il paraît même que la réputation de Johnny Mafia n'est plus à démontrer depuis leurs premières dates en 2010. En tout cas, leur Michel-Michel-Michel est parfaitement taillé pour grâce à une offensive sonore à coup de saturations criardes et de folie maîtrisée de A à Z. Voici donc un beau représentant de la mafia du garage-punk français avec JC Satan, Kaviar Special, Catholic Spray et La Secte Du Futur, pour ne citer qu'eux.