rock Rock > Insane Bananas

Biographie > Bananes folles

Insane Bananas a pour base Gennevilliers même si certains membres viennent d'Asnières, ils sont aujourd'hui qautre à former le groupe qui existe depuis 2007 : Raf est à la fois bassiste et chanteur, Félix est à la fois batteur et chanteur, Dim est désormais seul guitariste et Téo joue à la fois du clavier et du saxo mais pas en même temps. Après une trentaine de concerts (avec forcément de groupes venus d'horizons différents comme Cielo Drive), la finale du Fallenfest, ils enregistrent leur premier EP éponyme au Studio Totem avec Jean-Henri Brandone, ils le sortent en septembre 2010...

Insane Bananas / Chronique EP > Insane bananas

Insane Bananas - Insane bananas Avec un nom composé d'un adjectif conférant à la folie de l'esprit et d'un mot plutôt rigolo qui n'était qu'un fruit mais est devenu une insulte de cour de récréation, les Insane Bananas proposent une musique à l'avenant : un peu de folie qui part dans tous les sens et de l'énergie qui apporte la banane. Pourtant le visuel de l'artwork n'est pas très coloré, plutôt sobre même si la ville est en mouvements, est-ce un moyen de faire comprendre que pour pouvoir s'agiter correctement mieux vaut avoir des bases solides ? En tout cas, les dingues bananes ont ces fameuses bases solides, la rythmique sait jouer sur plusieurs registres sans perdre les cadences et se perdre dans les variations, le son de la guitare est carré lui aussi, les apports du saxo et du clavier peuvent être parfois surprenants mais à n'en pas douter, ils sont là pour ça et s'acquittent donc parfaitement de leurs missions. La seule fragilité vient du chant qui de temps à autres montre ses limites (mélodiques sur "A million footsteps", d'accentuations sur les titres en anglais).
Et tout ça mélangé, ça donne quoi ? Ca donne six titres assez différents que la facililté nous conduit à décrire comme "rock fusion" et à rapprocher d'une scène aux contours plutôt vagues (Freedom For King Kong, Shaka Ponk...), dans le même temps, chaque morceau du quatuor a des influences différentes et chacun y trouvera des références selon son background, tantôt alternatives, tantôt urbaines (le phrasé hip hop de "Le mur"), tantôt bordéliques ("Panta Rhei") option fête foraine, tantôt posées (le très beau "Retour à la réalité"), Insane Bananas touche à tout et s'en sort assez bien à chaque fois.
Insane bananas est un creuset où le groupe a mis tout ce qu'il aimait puis a construit six plages plus ou moins énergiques, plus ou moins touchantes, plus ou moins excentriques, plus ou moins bouillonnantes.