Hundreds - Wilderness Après un Aftermath automnale, Hundreds semble être entré dans l'hiver avec Wilderness, les tons sont moins chaleureux, on a des nuances de gris, du vent, une lumière blafarde et les sons électro ont pris le dessus sur le piano. Pour autant, le duo teuton n'en est pas devenu froid, Eva a conservé tout son pouvoir d'envoûtement, sa voix porte les titres au-delà des styles (pop, trip hop, électro) imprimant au riche travail de composition une identité remarquable. Sur certaines plages, on a l'impression que le chant est arrivé comme une bénédiction qu'il a ensuite fallu parer de musique, habiller de sons pour ne pas le laisser seul, même sur les passages les plus pop, instruments et textes ne sont pas toujours à égalité ("Un-unify"), le boulot de Philippe étant constamment de mettre en lumière les capacités d'Eva. N'empêche qu'il en résulte un album d'une incroyable finesse où chaque seconde est ciselée et d'où il ressort un sentiment de bien-être, une zénitude absolue. Bulle de douceur protectrice, Wilderness nous isole des ondes négatives, on en a parfois bien besoin...