rock Rock > Daria

Biographie > sick sad Daria world


Daria fait partie de cette nouvelle vague des groupes qui jouent du rock péchu, une musique teintée de punk avec des mélodies...Alliant puissance, fougue et bonnes idées, Daria cultive une admiration pour les grands frères d'Angers, les Thugs. Mais se reconnait aussi dans des formations anglo saxonnes comme Weezer, Get Up Kids ou les Foo Fighters, groupes majeurs pour tous ceux qui se retrouvent dans la soi disante scène émo. Le décor est planté, on sait à quoi s'attendre. Après avoir enregistré un premier maxi, The august fffect, bien accueilli par la presse et le public en général, Daria s'engage sur scène et s'offre une bonne paire de concerts, tout en fricotant avec les frangins de Sexypop ou les Dead Pop Club sur les planches. Le quatuor, fort de ces expériences, s'embarque de nouveau en studio pour accoucher un sept titres, Tubes are warming up, fraichement sorti qui va être défendu lors de concerts ce printemps avec, notamment, la Ruda...Daria a donc toutes les cartes en mains pour nous surprendre et pour imposer son pop rock mélodique et fougueux. Tout un programme !

Daria / Chronique EP > Tubes are warming up

Tubes are warming up Décidemment, il existe deux capitales du rock en ce moment ! La Rochelle avec Mind The Gap, Mel Team Plugs, Feeding, Duke, et Angers. Faut dire que cette dernière a toujours vu naitre de jolis fleurons, entre les Thugs et depuis quelques temps Sexypop. Dorénavant, il va falloir compter avec les petits frères, Daria. Quatre garçons dans les vents du rock 'n' roll et de l'émo power pop. Tubes are warming up en est le parfait exemple. Un bon concentré de rock tendu et de pop merveilleuse. 7 chansons, 7 tubes. La bonne recette. Tout est bon, rien est à jeter. Bon, je sais que j'ai tendance à dire ça souvent, mais que voulez vous, la qualité des productions qui sortent en ce moment chez nous me conforte dans l'idée que le rock 'n' roll n'est pas prêt de mourir. Les compositions de Daria sont d'un maturité étonnante. "There are secrets" et "Gentle and sweet", les deux premiers titres du maxi, l'un très émo, l'autre beaucoup plus pop, en attestent largement. Les guitares sont incisives, la rythmique est super bien foutue, les mélodies sont archi présentes et tout porte à croire que Daria va atteindre des sommets. Le rock 'n' roll est en eux, ils sont envoûtés par ce qu'on appelle communement la musique du diable, "Rock 'n' roll destruction" en est le parfait exemple. C'est démoniaque, tendu, avec toujours cet apport de mélodies et de guitares assassines. Tout ça est du meilleur effet, mais Daria, notamment avec le chant, rappelle inévitablement Sexypop, trio du même territoire. Il suffit d'entendre "It begins with an s." pour s'en convaincre. Ce n'est pas une redite constante, mais l'ombre du dernier trio emoglamesque est parfois présente. Mais Daria, c'est tout de même bien plus que ça, rassurez vous !!! Et puis, ce qui est interressant avec ce groupe, c'est qu'il ne joue pas la même redite à chaque chanson. Chaque titre explore de nouveaux horizons avec toutefois cette même hargne et la volonté commune de vouloir faire passer un bon moment à ses auditeurs, et surtout, de prendre du plaisir avec une batterie, une basse et deux guitares. Comme les grands. Et ils le deviendront bientôt, plus vite que vous ne le pensez !!!