The Clamps - Blend, shake, swallow A croire que les serre-joints passionnent les musiciens, on trouve plusieurs The Clamps à travers le monde dont un projet électro assez en vogue, ici, rien de tout cela, c'est un trio italien fan de stoner / speed rock très orienté seventies qui officie depuis 2012 et sort son deuxième opus chez Heavy Psych Sounds Records, le label devenu une grosse référence du genre en quelques années (Black Rainbows, Karma To Burn, Mondo Generator, Mos Generator...). Alors quand on parle de rock à l'ancienne qui envoie le bois, transpire du gras et cherche des mélodies mortelles, on a le droit de penser à Motörhead mais aussi à Hellacopters, aux Backyard Babies ou à n'importe quelle groupe à grosses guitares adoubé par Gui de Champi. Pour les finitions, faudra repasser, les barmen nous servent un sacré smoothie qui ne fait pas dans le détail : pas de prise de tête pour les rythmiques, des riffs qui font mouche, un chant accrocheur bien rauque, secouez, versez, buvez cul sec et on enchaîne. Sur onze titres, c'est un peu répétitif d'autant plus que certains accords tournent en boucle et que le chant ne sort pas vraiment de sa zone de confort, dommage car sur certains passages (notamment les instrumentaux d'ouverture et fermeture), The Clamps démontre qu'ils ont quelques bonnes idées à refourguer.