Black Water Rising - Pissed and driven
"Quelle pochette de merde, ça promet". Voilà ce que j'ai pensé en découvrant le CD de Black Water Rising, ambiance eighties avec squelette au volant d'une caisse qui taille la route option Boulevard de la Mort et une typo digne des séries B de la SF direct-to-DVD. Passé l'artwork et la photo du groupe sur la plage devant le soleil couchant, on prend pourtant une bonne dose de stoner grunge bien gras dans les dents ! Formé par Rob Traynor (Dust to Dust), Johnny Fattoruso (Stereomud), Mike Meselsohn (Boiler Room) et Oddie McLaughlin, le combo a de l'expérience et sait faire en sorte d'allier groove imparable, gros son et riffs dévastateurs. Et malgré l'imagerie tout feu tout flamme, le combo n'est pas toujours à fond, appuyant de temps à autre sur la pédale de frein pour sortir des titres plus grungy (ambiance Temple of the Dog !) comme "Along for the ride" ou "Fire it up", ou moins intéressants ("All gone"). Quand ils sont plus rapides, ils sont aussi plus puissants, c'est plutôt efficace ("Last man standing"), même si le canard ne risque pas de boîter... Pissed and driven est un bon album pour faire de la route et transformer le décor de nos sombres autoroutes en Route 66 !