Led Zeppelin, Black Sabbath, Lynyrd Skynyrd, Elvis (sic)... avec des références pareilles, je te le donne en mille, Black Stone Cherry c'est de la pop indé qui emballe les minettes... euh pardon, me suis gourré, du gros rock burné tapant dans des références old-school pour mieux les dépoussiérer, elles et tes tympans. Bio express : 4 jeunes chevelus d'Edmonton (pas la ville du Canada, l'autre ville, nichée au coeur du Kentucky), moyenne d'âge 22 ans, décident de faire du rock en passant Black Sabbath dans le mixeur et en se tranchant quelques morceaux des Black Crowes pour faire bien. Donc Black Stone Cherry, c'est du rock pur et dur, façon Amérique profonde un peu redneck (genre tout ce que déteste cordialement l'intelligentsia peudo intello hexagonale...). Résultat de cette première expérience : un premier album éponyme qui débarque un peu partout début 2007 via Roadrunner, qui a compris que le metalcore, c'était sympa un moment mais bon...