Anarchist Republic of Bzzz United diktaturs of Europe Voilà typiquement le genre de disque qui requiert avant tout un véritable engagement de la part de son auditeur. Il faut en effet consciemment accepter d'être malmené sans vergogne par ce collectif, qui dynamite ouvertement les genres, pour réussir à maintenir son attention plus de quelques minutes. Généralement d'apparence bordélique, les compositions jouent en effet souvent avec nos nerfs, déstabilisent, crispent, parfois, et évitent scrupuleusement toute tentative de séduction. On navigue ici en terrain inconnu voire carrément hostile (« Tropic of Interzone »), entre noise, no wave, musique traditionnelle, et chant rappé ; par son absence de compromis et son aspect contestataire le disque se place d'ailleurs en droite ligne du post-punk des années 80. Mais autant être franc, même s'il a le mérite d'exister, United diktaturs of Europe rejoindra très vite l'étagère des disques expérimentaux, certes intéressants mais qu'on ne réécoutera probablement jamais.