metal Métal > Worn-Out

Biographie > The Rise to Brutality

Ce sont deux ex-Force Fed qui sont à la base de la création de Worn-Out en 2007. Le groupe se compose de Chris (chant), Matt (guitare, chant), Olivier (batterie), Yann (basse) et Frank (samples). Un an après, les Worn-Out sortent un EP promo 3 titres et la chronique débarque dans nos pages quelques mois plus tard...

Worn-Out / Chronique EP > Worn-Out

Worn-Out - Worn-Out Dans bien des aspects de leur musique, les Worn-Out me font penser à un groupe qui sévissait il n'y pas si longtemps sous le nom de Boost (avec K-shoo de Noxious Enjoyment) : du gros métal, un peu de hardcore, une dualité vocale, un squelette métallique entouré d'une chair faite de samples donnant plus de profondeur et d'épaisseur à des ambiances outrageusement viriles. Ce n'est pas la première piste introductive qui viendra contredire ce parallèle avec une mise en bouche en forme de Street Fighter sonore. Et c'est avec un "Ask for Joe" direct et frontale que les Worn-Out vont rallier les esprits : gros riff efficace, un beat inopiné, un leitmotiv tenace et rageur qui va s'imprégner dans vos neurones tel un alien dans le ventre d'Ellen Ripley. Les Worn-Out citent Killing Joke et White Zombie et ces influences vont se ressentir au travers de la flamme métal-indus qu'ils essaient de raviver mais aussi dans les deux titres suivants, notamment dans le besoin de nuancer leur propos pour développer des ambiances à base de riffs plus lents, de variations de rythmes qui secouent l'auditeur et de ressac de décibels parfaitement jouissif. Worn-Out diversifie ses angles d'attaques et démontre des atouts différents mais pas moins efficaces pour autant. Pour une première prise de contact, c'est déjà très convaincant et ils s'installent dans un créneau qui compte assez peu de représentants au final. Il ne tient donc plus qu'à eux de se faire une place au soleil et avec ces 3 titres en forme de coups de poings bioniques, le pari est déjà à semi-gagné. Game Over. Vivement la suite.