metal Métal > Torture Division

Biographie > Death metal lovers with attitude

Torture Division, à l'instar de Bloodbath, fait partie de ces "all star band" scandinaves. Composée du chanteur bassiste Jörgen Sandström (Grave, Entombed, Vicious Art, Krux), du guitariste Lord K Philipson (The Project Hate MCMXCIX, God Among Insects, Leukemia, House Of Usher) et du batteur Tobben Gustafsson (Vomitory), cette formation s'autoproclame comme le meilleur groupe de death metal au monde. Ils ont sorti cinq démos, toutes librement téléchargeables sur internet.

Torture Division / Chronique EP > Evighetens Dårar

Torture Division Pendant que certains ont bronzé sur les plages de sable chaud, Torture Division a profité de l'été 2009 pour enregistrer son cinquième méfait. Cette démo constituée de trois morceaux a été, comme les trois efforts discographique précédents, mixé par Dan Swanö qu'on ne présente plus. Sans surprise, cet opus ne se distingue guère des précédents, il est peut-être un peu moins violent.
Dès les premières secondes d'écoute du premier titre de cet opus "Traumatic inhuman severance", on pense tout de suite à Bloodbath. Tout y est, la rythmique, la froideur, les riffs et la prod. Quelques secondes plus tard, une envolée punk rock nous rappelle le fameux mélange death punk de Vomitory. Ce titre est assez représentatif de ce que fait le groupe, à savoir du death rapide, brutal, efficace, un brin punk, mais qui évite la monotonie des groupes de brutal death actuels. Le second titre "Heretics ! Now !" est un petit peu plus lent et plus mélodique, mais tout aussi brutal que le premier titre. Ce titre contient probablement le meilleur refrain de la démo. Le troisième titre "Eld och plågor" ralentit encore la cadence, et est tout aussi mélodique que le précédent, la douceur relative de cette chanson permet de mettre en valeur la voix caverneuse de Jörgen Sandström. Ce dernier titre est celui qui semble le plus se détacher de Bloodbath.
A vrai dire, c'est le plus gros reproche qu'on pourrait faire à cette démo (tout comme aux précédentes) c'est de trop ressembler à Bloodbath, notamment aux deux derniers albums du groupes. Néanmoins, la petite touche punk vomitorienne permet de donner un petit peu de singularité au trio scandinave. Dans l'absolu, cette démo est excellente, les trois titres se démarquent bien les uns des autres, on pourrait espérer qu'elle soit suivi d'un album, mais les trois compères ont annoncés que ce n'était pas à l'ordre du jour, ils auraient même envoyés balader des labels. Néanmoins, j'attends avec impatience les prochaines hypothétiques démos.