"Brutal rock", c'est ainsi que présente sa musique Time For Energy, comme ils mélangent pas mal de chose, c'est assez difficile de les étiqueter mais "brutal" ne leur va pas forcément car ils s'efforcent tout de même de balancer quelques mélodies percutantes. Ce qui m'apparaît certains, c'est que les Nantais sont plus métal que rock. S'ils fêtent leurs 10 ans d'existence en 2017, ils ne sortent que leur premier album au titre pas forcément évocateur de leurs qualités : Gang of losers. S'il a fallu du temps, c'est que le groupe a voulu faire les choses dans l'ordre en sortant un EP éponyme en 2012 puis un nouvel EP en 2015 (Waterfall) avec bien entendu le supplément "changement de batteur / changement de bassiste". Le temps de consolider le line-up (Antonin au chant, Julien à la guitare, Tao à la batterie, Yox à la basse), ils sont allés enregistrer avec Arthur Lauth (Justin(e), One Thousand Directions, ...) ce jolie premier album autoproduit.