steel rules die : the Hemingway solution Groupe anglais, sur le label néerlandais Reflections Records, Steel Rules Die accroche avec ce premier album dès la première piste ("Dream electric") par le son étouffé, les mélodies rappelant parfois Strike Anywhere ou un bon petit Thrice. Dommage que parfois, ce soit un peu long à décoller et que la rapidité ne soit pas leur fort. La voix est un peu traînante, aux relents bière-punk bien sentis, et s'apprécie tranquillement. Sur "The past", on aime aussi les petites montées, le décollage college-rock qui annonce des parties plus bourrines. "Sunny Albany" remet une couche de "heavy rock", aux guitares bavardes et bien trempées, avec une rythmique qui suit, bien dansante... ce qu'il faut pour avoir envie d'aller écouter la suite. "Punch your weight", part comme une ballade et termine comme une jolie retournelle punk bien rythmée, au refrain alléchant... de quoi danser dans une fosse en se tenant tous par la main... et on enchaîne avec un titre beaucoup plus HxC, "Typecast-3.22", bien mené et pas trop violent. En ce qui concerne les paroles, le groupe semble verser plutôt dans le romantisme (rien que le titre "Comboys & angels" en dit long...) mais on s'en accommode... enfin un peu de douceur dans ce monde de brutes ! Petit coup de coeur sur "The Hemingway solution" pour finir : les anglais peuvent être fiers de leur scène !
Bref, un bon groupe, pas original, mais qui parvient à retenir l'attention, et avec lequel on passe un très bon moment.