slipknot : iowa Sauf sur les pages spéciales comme celle-ci, les chroniqueurs du W-Fenec ne mettent en ligne que des critiques positives, c'est pour ça que je ne parlerai que de 2 des 14 "nouveaux" titres de Slipknot, les 12 autres n'ayant aucun intérêt.
"Gently" propose un riff lancinant, un rythme bien élaboré, une mélodie réfléchie, le tout est (diaboliquement) prennant... On ne comprend pas pourquoi une telle démonstration de savoir-faire à côté de ces autres mièvreries jump-métal. L'autre énorme titre de l'album est le morceau du même nom "Iowa", 15 minutes de bonheur ! On se retrouve perdu entre la forêt de Blairwitch et la lande qui entoure le manoir des Baskerville... Le titre est vraiment flippant ! Là, les coups de batterie butoir ne se perdent pas dans la masse mais font mouche, le chant nous écorche tendrement, les accords pesés ralentissent notre fuite, les samples nous plongent au milieu de nulle part où il ne faudrait pas être... A l'écoute de ces 2 titres, on se dit que Slipknot a un incroyable potentiel, à l'écoute des autres, on se demande pourquoi ils ne s'en servent pas plus.