metal Métal > Simone Choule

Biographie > Psykup + Manimal + Agora Fidelio + Aeria Microcosme !

Simone Choule est un all star band formé à Toulouse, voici à quoi ressemble la formation et vu le nombre de projets des zicos, j'ai forcément du en oublier ! On a donc Ju (chanteur chez Psykup et Manimal), Tistou (guitariste chez Aeria Microcosme), Pelo (bassiste chez Psykup et Agora Fidelio) et Brice (batteur chez Psykup et Manimal). C'est un peu l'association de la sauvagerie (Psykup et Manimal) et de la délicatesse (Agora Fidelio et Aeria Microcosme) pour un résultat fatalement barré. Leur premier éponyme Simone Choule sort au début du mois de septembre 2008.

Simone Choule / Chronique EP > Simone Choule

Simone Choule Intro lourde, limite sentencieuse et qui explose dans tous les sens après quelques secondes, à la folie furieuse suit un superbe passage calme et à nouveau ça rock tout azimut. Fallait-il s'attendre à autre chose de la part d'un side-project de Psykup ? Car même ça ne doit pas leur plaire d'être réduit à ça, le groupe est quand même assez proche "dans l'esprit" de l'autruche core, à savoir ne pas avoir peur de mélanger plein de choses, d'installer des ambiances zarbies, de varier les chants et quant à faire, mettre tout ça dans la même chanson. Simone Choule n'en a que 5 mais leur horizon est ouvert à tous les niveaux... Les rythmes sont assez rock, les guitares sont doucement saturées et le chant ne va pas trop jusqu'à l'écorchure, Simone Choule serait donc plus sage que Psykup (et Manimal bien entendu) et plus énervé que Agora Fidelio ou Aeria Microcosme, tout en n'étant pas non plus "au croisement" de ces différentes formations. Plutôt qu'une interface, je vois Simone Choule comme une addition de talents personnels où ce qui a déjà été fait par ailleurs est proscrit.
Une fois qu'on a vu la lumière allumée et qu'on est entré dans Simone Choule (mes hommages madame), on peut choisir sa direction préférée, la mienne, c'est celle d'"Asphalte", on y retrouve un peu de tout et surtout un bon délire (oh yeah) et c'est un morceau très rock, tout comme "Barthyscaphe" ou "Black page" qui sont moins abrasifs que "You cheap little slut" et moins aventureux (et un peu boîteux) que "Lithops".
En voiture.