Beauté et émotion étaient les maîtres du mot du groupe à sa création en 97, on peut dire aujourd'hui qu'ils ont parfaitement réussi à crééer une musique où beauté et émotion se mêlent à du métal, même si on pourrait tout simplement considérer Shun comme un groupe de rock. Originaires du Sud-Est des Etats-Unis, les jeunes gens qui forment Shun passent leur temps entre composition et concerts, sans se préoccuper d'une quelconque carrière, ils sortent une démo qui reste à usage très privé. Ce n'est qu'à partir de 2000 que Shun passe à l'offensive, David et Cris (guitaristes), Richie (bassiste), Jac (batteur) et Billy (chanteur) se mettent d'accord pour se faire connaître via Internet. Ils mettent à disposition de la terre entière 4 de leurs titres sur mp3.com et la qualité de leur musique fait le reste, tout le monde se passe le mot, il faut connaître Shun. Pedro, l'un des trois activistes du site de référence the Pimp Rock Palace, tombe lui aussi amoureux du groupe qu'il décide de mettre en avant en tant que "groupe du mois" en septembre 2000. Sur le réseau "métal", plus personne ne peut donc avoir échappé à Shun. Les labels s'y intéressent, le public réclame un album et aux 4 titres dispo en mp3 s'ajoutent 3 morceaux sur un EP du nom de Michael in reign. Edités en février 2001, 6 mois plus tard, il est épuisé, vendus à leurs concerts et via leur site officiel, c'est du jamais vu ! Au printemps, ils tournent avec Spiritfall et pour fêter cette tournée indépendante, un split CD sort. Lui aussi devient rapidement collector, les enregistrements de Shun s'arrachent et durant l'été le groupe décide d'offri au monde les 3 titres présents sur Michael in reign qui n'étaient trouvables que sur le CD. Quiconque a écouté Shun ne peut plus s'en passer et c'est avec une impatience indicible que la suite de leurs aventures est attendue.