Bien peu d'informations sont disponibles sur Riviẽre (oui, avec un tilde sur le "e"), on sait juste qu'ils sont quatre derrière ce projet orienté post-rock-métal progressif. Arnaud chante et tient la basse, Alexandre et Nicolas s'occupent des guitares, Tommy se cache quant à lui derrière sa batterie. Ils travaillent depuis deux ans à fignoler les compositions du côté de Toulouse, ils les ont enregistré avec Jérémie Mazan (guitariste de Nephalokia) à quelques kilomètres au Nord de la ville rose dans le studio de Useless Pride Records (Alea Jacta Est, Seekers Of The Truth, The Great Divide) et ont choisi de le faire masteriser par Forrester Savell (Karnivool, Animals As Leaders...). Le résultat a séduit le label anglais Basick Records (Devil Sold His Soul, Uneven Structure...) qui sort ce premier album, Heal, fin janvier 2017.