metal Métal > Red Tape

Biographie > Cassette rouge

Red Tape est le groupe de Jeff Jaworski, le gaillard est un peu perdu dans sa Califonie du Nord, part à l'armée, revient et fonde un groupe de punk à la fin des années 90 : Red Tape est né... Une première démo (High revoltage) lui fait comprendre que ses potes zicos ne sont pas les bons, il décide de changer l'intégralité du line up et amène à ses côtés Twig (basse), JD (batterie) et Mark Meraji (guitare). Le maxi qu'ils enregistrent ensemble (Constructivism) est déterminant, le boss de RoadRunner l'écoute, va les voir en concert et les signe... Ils enregistrent alors ce premier album Radioactivist chez Amir Derakh (Coal Chamber, System Of A Down...)

Red Tape / Chronique LP > Radioactivist

redtape : radioactivist 15 titres, 36 minutes et 40 secondes, Red Tape va à l'essentiel dans ces morceaux, dans le discours comme dans les riffs, la fibre punk est plus que présente même si le groupe est largement "écoutable" et balance même des refrains super entraînants ("Stalingrad", "Divebomb" et l'éternel no future...) et surtout très accessibles pour un groupe de punk bien plus axé sur le "old school" que sur le "So-Cal" (bien que certains passages rappellent les tout débuts de The Offspring !). Peut-être est-ce que le Nord de la Californie est plus rude que le Sud ! Là, c'est plus dans les manifs et les squatts que sur les plages et dans les skate parks qu'on s'attend à croiser le groupe. Quand le groupe remplace sa vener attitude par des parties plus mélodiques, une certaine nostalgie prend le dessus pour l'auditeur qui aura suivi Dog Eat Dog dans les années 90, le ton semble alors très proche... Sur Radioactivist Red Tape passe quand même davantage de temps à bourriner sur les futs et à maltraiter les médiators, rien de super créatif et de très novateur mais le groupe se laisse écouter sans mal (ce que leurs reprocheront certains) et sonne un peu moins faux qu'Amen...
Red Tape est donc un groupe sympathique qui sort un bon premier album, reste à savoir s'ils se trouveront un public car on imagine assez mal les foules se déchaîner pour eux...