Pineal - Smiling cult A part ici, on n'est pas sûr que tu entendes beaucoup parler de Pineal... C'est un trio londonien (composé d'un anglais, d'un belge et d'un australien) qui vient de signer sur un obscur label mais qui nous avait envoyé son EP alors qu'il était encore autoproduit... Musicalement, ils s'adonnent à une sorte de sludge grungy mentalement torturé, pas le truc ultra catchy présenté comme ça mais si tu peux imaginer les méandres de Tool croiser la route d'un chant éclairé à la Alice in Chains, alors tu peux te faire une petite idée de ce à quoi ressemble Smiling cult. Pas évident ? Pense à un son très lourd et une distorsion qui rampe par terre, visualise la poussière sur la tête d'ampli sauter à chaque coup de butoir sur la grosse caisse, dis-toi que ces mecs doivent répéter dans une cave où vivent quelques araignées, des capsules de bière et des cordes cassées. Et quand le groupe réalise un clip, il monte et montre des images inquiétantes, quasiment toutes en noir et blanc, en terme de stress et d'angoisse, c'est plus fort que leur musique qui n'est pas que malveillante... Alors conquis par cette description ? Sinon, tu peux aussi l'écouter sur BandCamp et c'est ce qu'on t'encourage vivement à faire.