Our Last Night - Age of ignorance
Présents et bien installés sur la scène metalcore/emo depuis une petite huitaine d'années, les coreux d'Our Last Night se sont assez rapidement fait remarquer en signant chez Epitaph (Every Time I Die, Converge, Propagandhi, Obey The Brave...) et livrant des albums calibrés pour un public metalcore adulescent en mâle de sensations (auditives) fortes. Age of ignorance, leur dernier-né n'échappe surtout pas à la règle. Des titres à la force de singles en puissance, oscillant en permanence entre metalcore, emo, rock ("Fate", "Send me to Hell") pour varier les plaisirs et ne pas ennuyer la cible recherchée. Laquelle est soumise à quelques effets de manche bien trouvés histoire d'emballer l'auditeur sans ciller, en s'appuyant notamment sur une production irréprochable et des compos définitivement conçues ("Reason to love", "Voices") pour plaire au public de base d'Our Last Night. Quitte à rendre l'ensemble hyper (trop) calibré et tournant un peu à vide. Pour amateurs et seulement pour eux.