My home on Trees My Home On Trees vient tout droit d'Italie et officie dans un stoner très largement métallisé. Pas forcément ma formule préférée mais le petit chant féminin réverbéré à la Acid King sauve un peu les meubles. Pour le reste il y a à boire et à manger avec d'un coté des morceaux plutôt prenants avec deux trois bons riffs pas transcendants non plus, et de l'autre des compos qui tirent malheureusement trop souvent en longueur et qui se ressemblent un peu toutes et que ne sont pourtant qu'au nombre de six.

Dommage car tout n'est pas à jeter à la poubelle loin de là, le chant de Laura Mancini est plutôt plaisant à défaut d'être super original, un morceau comme "Resume" laisse présager d'une petite dose d'originalité qui ne demande qu'à montrer son nez et l'ensemble de l'album est habité par une sorte de psychédélisme noir enfumé plutôt plaisant.

Bref, My Home On Trees n'a que trois ans d'existence, il pèche un peu en se dispersant sans réussir à taper au bon endroit au bon moment. Pas de quoi se faire son trou dans un genre déjà overbooké, du moins pour l'instant.