metal Métal > Mimik

Biographie > Simiesk

Mimik, c'est le schéma classique : enregistrement de démo (par 3 fois), concerts à gogo, maxi (un seul suffira et se nomme De l'obscure (2001)), premières parties de plus en plus intéressantes, et but tant espéré de bon nombre de groupe : l'album. C'est donc fin 2004 que ce quatuor Palois livre son Concept, un métal encore empreint de ses influences mais qui commet peu d'autres fautes.

Mimik / Chronique LP > Concept

Mimik : Concept A l'écoute des premières pistes, on se rend compte de suite que Mimik a beaucoup écouté Deftones et surtout Korn. Les similitudes avec lesdits groupes se font sentir surtout au niveau des gimmicks du chant (en français comme en anglais) et des sons de guitare employés sur des titres comme "Close to me", "Concept" ou "Something to swear". A d'autres moments, ce sont Lik…id ou Mal d'Aurore (tout aussi marqué par Korn) qui pointent le bout de leurs nez.
Sur plusieurs titres, ces influences marquées s'estompent afin de laisser s'exprimer plus clairement l'identité du groupe. Mimik affirme davantage sa patte avec des morceaux comme "Le regard" ou comme au travers de "Green boyz" notamment avec cette guitare qui se laisse agréablement délecter. Les compositions revêtent un aspect assez intéressant avec "Ministère" ou lorsqu'elle recouvrent une certaine fraîcheur ("En partance"). "Méprisez moi" contient aussi son lot de satisfactions. Les brèves intrusions en territoire ragga du chanteur ou le rouleau compresseur final ordonné par la section rythmique élargissent le spectre des possibilités du groupe. "Rassemblez les" titre des plus métal (sans néo devant, promis !) et tout aussi affranchi de ses influences termine l'album dans une ambiance particulièrement sombre.
Faut-il voir en "le pire est à venir", un clin d'œil à Silmarils ? Peut-être est-ce un hasard des plus opportun. En tout cas, ce disque ravira les amateurs de Korn ne voulant pas trop être désappointés. Mais si Mimik cultive ses facettes plus personnelles, mises en perspective grâce à "Méprisez moi", "En partance" ou encore "Rassemblez les" il pourra s'offrir une place encore plus confortable au cœur de la scène actuelle.