membrane : live aux Eurocks 2004 membrane : live aux Eurocks 2004 Tout d'abord d'où vient le nom Membrane ? Faut-il le prononcer à l'anglaise ?
Le nom Membrane est issu d'une longue concertation qui a duré environ 10 minutes, en fait les premiers concerts se profilaient et nous n'avions toujours pas choisi de nom ,l'idée de la membrane, c'était celle d'un ampli et tout les sons qu'elle pouvait diffuser et c'est l'idée d'un nom français qui nous a justement plu.

Je vous ai découvert aux Eurocks 2004, que vous a apporté la victoire au tremplin puis votre passage dans cet énorme festival ?
L'après tremplin nous a été pas mal bénéfique, ça nous a permis de pouvoir nous enfermer plusieurs jours dans des salles et de bosser sérieusement sur notre son, chose qu'on n'avait pas réellement eu l'occasion de faire auparavant et le passage aux Eurocks nous a permis de pouvoir jouer sur une grosse scène, d'y trouver nos marques et de rencontrer pas mal de gens, mais après le concert il ne faut pas croire que tout est plus simple : tu galères toujours autant pour trouver des dates, ça fait juste un petit plus sur le CV.
Vous aviez déjà signé chez Basement Apes avant cela, ça a été long de trouver le bon label ?
Franchement ça s'est fait assez rapidement. On n'a pas énormément démarché, on a contacté Fred (Basement Apes) par mail parce qu'on s'intéressait aux autres groupes du label ,il a écouté les morceaux, ça l'a branché et ça l'a fait, on se sent vraiment à l'aise chez lui, il a fait un énorme boulot de promo pour la sortie de l'album, il s'est vraiment impliqué dans le groupe et en plus c'est devenu un ami qu'on apprécie énormément.

Ensuite vous avez enregistré chez Serge Morattel, encore une référence...
On est fan de pas mal de groupes qui ont enregistré chez lui (Knut, Tantrum, Spinning Heads...) c'est ce qui a guidé notre choix, il a su apporter aux morceaux l'intensité qu'on voulait leur donner, sa manière de bosser nous plait, et c'est quelqu'un de super gentil, que dire de plus ??? On est très content du résultat.
Et Alain Douches au mastering, qu'est-ce qu'il apporte à vos titres ?
Pareil ! On n'a pas assisté au mastering, on ne savait pas trop ce que ça allait rendre et on a été agréablement surpris de voir que les morceaux avaient pris encore plus d'ampleur.

Utility of useless things a un trés bel artwork, vers quoi est ouvert cet oeil ?
Content qu'il te plaise on en est assez fier, l'œil n'a pas de signification particulière, ne va pas y chercher un quelconque message c'est simplement le fruit de l'imagination de Cédric qui nous a conçu cet atwork et qui s'est également occupé de notre site.
Justement, votre joli site est au point mort, que se passe-t-il ?
La grande question !!! C'est un pote qui s'occupait du site pour nous et qui l'actualisait mais il a du s'éloigner de nous pour des raisons professionnelles et c'est un truc qu'on arrive pas trop à gérer nous même c'est pour ça qu'il est en stand by pour le moment. On a donc décidé d'en refaire un tout neuf et c'est encore Fred (Basement Apes) qui s'y colle. Il devrait bientôt voir le jour et les premières ébauches qu'on a pu voir nous ont plu : interactif et efficace.

membrane : live aux Eurocks 2004 membrane : live aux Eurocks 2004 Le mot que j'utiliserais pour qualifier les 6 titres de cet EP est "oppression"... D'un point de vue plus général, on perçoit surtout votre musique comme une agression tant physique que mentale... ça vous dérange ?
Ca dépend ce que tu entends par agression, les morceaux sont toujours conçus de la même façon, ça part toujours d'un riff de basse ou de guitare, un truc qui nous vient spontanément. On ne cherche pas à suivre une quelconque ligne de conduite, on a tous des tafs et des vies de famille qui nous prennent beaucoup de temps et le groupe est pour nous un véritable échappatoire, une manière de nous exprimer et de régurgiter tout se qu'on a sur le cœur au moment ou on compose, mais c'est clair que ça vient aussi des groupes que l'on écoute à ce moment là.
Vous avez l'air d'être calme et équilibré, d'où vient l'inspiration ? Cette envie de triturer/torturer vos auditeurs ?
Pour ce qui est d'être calmes et équilibrés, j'aimerais que nos familles t'entendent... (rires) Je crois qu'on est tous un peu torturé à l'intérieur mais c'est clair que c'est pas la première image qu'on dégage quand on nous voit ailleurs que sur scène...

Vous allez faire quelques dates avec Unsane, c'est un rêve qui devient réalité ?
Les dates avec Unsane vont se résumer a une seule, au Chatodo à Blois le 9 août... Mais c'est clair que pour nous qui sommes fans de ce groupe depuis des années, ça ne peut être qu'une bonne soirée en perspective, dommage qu'on n'ait pas pu faire d'autres dates avec eux, c'est toujours une bonne expérience de jouer avec des groupes qu'on aime.
Et ensuite, quel est l'avenir proche de membrane ?
L'avenir proche ça va être de continuer à faire des dates pour promouvoir au mieux le disque, de rebosser sur de nouveaux morceaux et de trouver un nouveau local de répet, on vient de se faire virer du notre et pour l'instant on joue chez qui veut bien nous accueillir...
Merci !