Avant les Eurocks 2004, je ne connaissais pas Membrane... Mais j'ai récupéré une partie de leur prestation live lors du festival (merci le live de notre immonde bière nationale) et j'ai en ce moment entre les oreilles leur nouvel EP Utility of useless things. Avant ça, le trio n'avait pas la même forme et s'appelait Blindfold (qui s'était frotté à Sleeppers, Portobello Bones...), avant ça ils ont sorti quelques démos (Crash en 2001, Corrosion et Spiral en 2002) et surtout un premier bon CD (Stage box en 2003) qui leur a permis d'enchainer les concerts (avec Tantrum, Doppler, ASIDEFROMADAY, Second Rate et de postuler au templin Franche-Comté qu'ils ont remporté. Avant d'aller jouer à Belfort, le label Basement Apes a la bonne idée de les signer, la fin de l'année 2004 sera consacrée à la préparation et à l'enregistrement de ce nouvel EP à Genève avec Serge Morattel déjà responsable du son de Tantrum, Impure Wilhelmina ou Spinning Heads. Le CD est sorti au premier trimestre 2005...
24 mai 2007, Membrane teste à nouveau la solidité de vos baffles avec A story of blood and violence, un nouvel opus enregistré en février à Marseille avec Nicolas Dick (guitariste de Kill The Thrill)...