metal Métal > Lie

Biographie > la vérité sur mensonge

Lie se forme en 2001 à Colmar, capitale du métal alsacien (Coverage, Skull...), le quintet est aujourd'hui formé de Pico (chanteur), Arnaud et Jay (guitaristes), Gilles (bassiste) et Julien (batterie) et a enregistré sa première démo éponyme (Lie) avec Wind. Elle sort en mars 2003 et permet aux groupes d'enchaîner les dates en Alsace et dans les Vosges, bien aidé par la structure Vivipare, le groupe partage donc des scènes avec Unfold, Acid Blitz, Negdeva, Coverage, Skull... A leur contact le groupe apprend et grandit, ils n'en sont encore qu'à leurs débuts...

Lie / Chronique EP > Lie

lie : demo Autant le dire tout de suite, Lie peut énormément progresser... Cette première démo n'est pas parfaite (qui peut se vanter de sortir une première démo parfaite ?), le son est correct, la mise en place tient la route, le style est un mélange de power, de hardcore et d'un peu de néo, le tout est chanté en français. Avec "A-bu" la démo commence bien, de bons riffs bien lourds, une dynamique et des sonorités intéressantes, et c'est quand le chant rentre dans la partie que l'on entrevoit où Lie peut et doit progresser. Le chanté/parlé en français "top à la dénonce" n'est pas très bien tenu et comme certaines paroles ("le cauchemar recommence..." sur "Cauchemar") semblent plus que tout droit sorties des disques de Lofofora, on se demande "pourquoi en remettre une couche ?". D'autant plus que quand le groupe passe à l'anglais, le malaise se dissipe et l'ensemble prend tout de suite du relief. En travaillant un peu le son et beaucoup son approche du chant (paroles, rythme, phrasé, "mélodie"...), Lie devrait franchir une grande étape dans sa progression. Pour sortir du circuit régional, il faut également montrer davantage de diversités, là encore si au niveau instrumental, on ne s'ennuie pas (sauf peut-être sur quelques passages bourrin pour être bourrin ("Drug story")), le chant doit être travaillé pour sortir de la facilité. Le titre "caché" qui est un live à Colmar ne fait que renforcer cette idée, Pico flirtant souvent avec ses limites.
Bref, Lie a de bonnes idées, son métalcore puissant est bien huilé mais ce n'est qu'en bossant le chant qu'ils se feront connaître hors d'Alsace, comme ce n'est que leur première démo, il faut savoir être indulgent et croire en leur avenir.