Kaets - Human machine Si le nom de Kaets circule autour de Châtellerault depuis 2009 (et un peu plus après 2012 et une première démo intitulée Funny things of life, des soucis de line-up ont retardé la mise en orbite d'un premier opus. C'est chose faite en 2015 avec Human machine signé sur le label de leurs potes (Klone / Klonosphère). Alors politique de bon voisinage et copinage ? Certainement mais pas seulement car Kaets a aussi de solides arguments à commencer par un son assez propre, attribut indispensable quand on balance un thrash/death "moderne" où chant guttural, harmoniques artificielles, montées en puissance et séquences hâchées techniques trouvent leur place. Si l'ensemble est de bonne facture, je trouve tout de même le tout un peu trop monotone. Surtout côté lignes de chant où à part la profondeur de growl, il n'y a que très peu de variation. On note les efforts de la batterie pour (parfois seulement) calmer le jeu ou ceux des guitares pour donner un peu de lumière (l'éponyme et certainement meilleur morceau "Human machine"). La formation est encore jeune ; maintenant qu'elle a fait son trou, peut-être que ses membres vont prendre davantage de libertés et ouvrir encore davantage leur métal. En tout cas, je l'espère car je reste un peu sur ma faim...