metal Métal > Hewitt

Biographie > Sacré Graal

Hewitt - Band Hewitt s'est formé en 2007 autour de Jay Berast (chant), Brieuc Badin (guitare), Viktor Felletin (guitare), Fab Ferry (basse) et Fred Ceraudo (batterie, ex-Pleymo). Les Parisiens proposent un métal direct et sans concessions, avec des influences allant de groupes historiques (Sepultura, Pantera...) aux formations les plus récentes du genre (Lamb Of God, Architects). Sacred Heart, premier album auto-produit, enregistré au Kallaghan Studio par Charles "Kallaghan" Massabo (Sikh, R.A.S), est sorti à l'hiver 2009.

Interview : Hewitt, Sacred Interview (nov. 2010)

Hewitt / Chronique LP > Sacred Heart

Hewitt - Sacred Heart Enfin ! Enfin on arrête de tournicoter autour du pot ! Enfin un groupe français doté d'un début de notoriété et qui n'est autre qu'un putain de groupe de métal. Point, à la ligne.
Doué d'une énergie contagieuse, Sacred Heart est un recueil en 12 titres de riffs gras, de breaks meurtriers et de refrains qui ne s'oublient pas. Un massacre à la tronçonneuse. Chaque titre est basé sur des structures d'apparence simples mais où une multitude de petits changements rythmiques et mélodiques fait de l'album un ensemble homogène, rugueux et vivant. La fluidité des transitions prouve l'intelligence de situation des Parisiens, qui se permettent des incartades douces ("Talking on mute I") comme de véritables hymnes, "Dying alive" et "Anthem" en tête. Le reste n'est que violence, un rouleau compresseur fait de murs de guitares, d'une basse vrombissante et d'une batterie distincte (Fred doit être heureux de pouvoir placer des plans un peu alambiqués). D'autant que sur cette base solide, le chant de Jay s'incorpore à merveille.
Le son typique des guitares, proche du "saw sound" d'Entombed, provoque une impression de lourdeur intense : côté riffs, c'est du brutal. Imparable dans tous ses aspects ou presque (une production un peu plus aérée peut-être), Sacred Heart est enfin la preuve qu'en France on peut faire du métal sans concession, ne pas en faire des montagnes et être crédible en même temps. Chapeau bas, messieurs.

[en] English Version: Blog (39 hits)External ]