Gojira - Indisciplinés 2009 Gojira - Indisciplinés 2009 Depuis 1996, Gojira travaille. Depuis 1996, Gojira avait sorti 4 "démos". Depuis 1996, certains attendaient plus de Gojira. Ils sont aujourd'hui servis.
Né dans les Landes, le monstre n'a rien de japonais, il est plutôt franco-américain de part l'origine de deux de ses membres, Joe (chant, guitare) et Mario (batterie) et donc français du Sud-Ouest avec Christian (guitare) et Jean-Michel (basse).
Il a déjà mis au monde plusieurs petits avant son gros bébé... Victim qui apparaît en octobre 96, rapidement suivi par Possessed en avril 97, des petits qui l'amènent à se produire dans le grand Sud-Ouest et à se faire connaître dans les fameux milieux autorisés. A l'heure où Hollywood rachète le lézard géant pour qu'il détruise Los Angeles, les frenchies surfent sur la vague et l'onde de choc et sortent Saturate, 3ème démo, à l'automne 99. Le blockbuster cartonne au box-office, ravageant tout sur son passage, la musique déployée par Gojira fait de même mais n'explose pas autant de monde... Wisdom comes prépare la bête à sa première grosse sortie...

Elle se terre en Belgique, à l'Impuls Studio, sous la protection de Stephan Kraemer et relâche toute sa violence le 19 mars 2001 au travers de Terra incognita, premier grand, gros, long et dévastateur album des Landais. Edité chez Gabriel éditions et diffusé par Next Music, il fait trés mal et met à genoux les français. Ceux qui avaient raté le monstre sur scène sur la tournée française "Immortal" ou avec d'autres groupes (sur la liste des victimes, on compte pas mal de grands noms comme les Portobello Bones, Watcha, Cannibal Corpse, Out, Edge of Sanity, Mass Hysteria...) le trouvent chez leur disquaire et prennent un malin plaisir à se faire mal à l'écoute du skeud... avant de vouloir l'affronter live (moi j'ai déjà donné... mais j'y retourne dés que possible, il me reste quelques dents...)
Aïe, la deuxième expérience live a fait nettement plus mal...
Gojira a enchaîné un paquet de dates et est retourné s'enfermer dans son studio des Milans (au milieu de nulle part) avec Laurentx Etxemendi, ils ont signé chez Boycott Recods/Next Music et le 18 avril 2003, Gojira sort du bois avec ce The link.
Mai 2004, tremblement de terre, The link alive, le DVD live est prêt, l'énorme tuerie est désormais à jamais disponible dans son salon.
A la fin du mois de septembre 2005, From Mars to Sirius met tout le monde d'accord : Gojira est un des plus grands groupes de métal de l'univers.

Octobre 2008, la planète retient son souffle, les Etats-Unis ont craqué, The way of all flesh débarque tandis que le groupe s'embarque dans une tournée européenne, la plupart des Français attendront 2009 pour voir ce que donne en live ce quatrième opus...