Gojira live à tourcoing (2005) Gojira live à tourcoing (2005) Hier, au Grand Mix de Tourcoing, c'est à leurs amis de Psykup d'ouvrir le bal, le son du silence retentit mais comme une partie du public semble bien connaître les Toulousains, la surprise n'est pas totale... Leur réputation de dingues n'est pas galvaudée et si à l'écoute de certains titres sur le CD on pouvait les rapprocher de SOAD, sur scène, la filiation avec les délires de Mike Patton est bien plus évidente. Psykup ne recule devant rien et alterne les ambiances dans la joie, la bonne humeur et la déconne... Sans se soucier de notre santé mentale, ils enchaînent sans sourciller "Love is dead" à "Rock N roll assistance" et si L'ombre et la proie est à l'honneur, ils n'ont pas oublié de célébrer leur amour pour l' "Autruche" dans une fin de set pas si "de merde" que ça tant leur maîtrise du n'importe quoi est grande.
Ce soir aux 4 Ecluses (Dunkerque), avant le monstre, on a pu assisté à la prestation de Klang!!! qui revient sur scène aprés que son line-up ait encore subi un changement, les 6 Lillois ont pu confirmé les sensations que procure l'écoute de leurs titres studios : ça décoiffe ! Le combo aussi à l'aise dans les parties mélodiques que violentes se fait un plaisir de tailler l'auditeur en pièce et de recoller les morceaux avec une guitare acoustique... Il ne faudra pas être en retard à l'Iguano Rock samedi prochain...
Hier comme aujourd'hui, Gojira est ensuite venu prendre possession des lieux... Sans surprise, c'est avec "Ocean planet" que la machine de guerre se met en marche, même si le titre est plutôt "calme", la fosse se met en branle et ça headbang jusqu'au bar... La set list fait la part belle au nouvel opus et intègre les hits (en passe de devenir planétaires) que sont "Remembrance", "Clone", "Embrace the world" et "Space time". Et comme à son habitude, Gojira impressionne... On a beau savoir qu'ils sont talentueux, ils sont dérangeants de facilité, de liant, d'efficacité, de lourdeur et de tranchant. Leur technicité (ça paraît pourtant si simple à les voir jouer et s'éclater sur scène) est mise au service des compos et ne les gène pas le moins du monde pour faire le spectacle. Quitte à se répéter, Gojira sur scène, c'est une démonstration de ce qu'est un énorme groupe de métal, l'espace francophone l'a bien compris et c'est désormais le monde qui va se mettre à genoux, il va falloir apprendre à les partager avec nos amis terriens mais en attendant, savourons chaque instant que l'on passe avec eux...