metal Métal > Elodea

Biographie > la plante des débutants

La Slovénie n'est pas forcément très connue sur le plan du rock, à part Laibach, pas évident de donner des noms... Elodea espère bien combler (en partie) ce vide en étant distribué en France via Basement Apes... Le quatuor existe depuis 1999 mais a subi quelques pauses et remaniements avant de nous arriver en 2006 avec Cataclysmic, un 6 titres de 45 minutes (alors EP ou LP ?) composé par Jure, Gasper, Ivo et Milos.

Elodea / Chronique LP > Cataclysmic

elodea : cataclysmic Les fils d'Isis et Neurosis sont de plus en plus nombreux et l'écurie Basement Apes (Time to Burn, Membrane...) continue, entre autres, de nous trouver de bons groupes dans ce registre, s'ils sont allés dénichés Elodea en Slovénie c'est que ce groupe peut se faire une place chez nous aux côtés des Tantrum, Geneva, Cult of Luna ou Knut au rayon sludge / post-HardCore...
Le groupe a tout fait lui-même (prises, mixage, mastering) et s'en est carrément bien sorti (les élites pourront toujours disserter sur le son de la caisse claire et du tom basse) pour nous livrer 3/4 d'heure d'un métal méandreux, poisseux, sombre et torturé. N'ayant pas peur de laisser ses riffs agoniser, les 6 titres de Cataclysmic s'étendent à l'infini, telle une chute cauchemardesque. Aspiré par des rythmiques spiraliques, on s'enfonce avec eux dans la noirceur des textes aux titres évocateurs ("Thanatos", "Un monstre et un chaos"...) et à l'ambiance plus que pessimiste (Scream with me into the intestine of uncertainty !), à quoi peut-on se raccrocher ? A l'instrumental "Cataclysmic" qui aprés 19 minutes de sonorités sourdes apporte de l'eau fraîche à notre âme tourmentée, au break, sournois, en son clair de "Kubernetes vs. qubernetes" ? Les quelques notes plus aigües ne sont que des éclairs qui rendent l'ensemble plus lugubre qu'elles n'amènent de la lumière. Tout comme pour Amenra, la seule faiblesse d'Elodea et la linéarité de son "chant" et son incapacité à se renouveler, alors certes, les puristes pourront les défendre car aprés tout "c'est le style qui veut ça" mais je ne fais que donner mon avis personnel...
Si tu apprécies la pochette et cette pieuvre grisâtre étendant ses tentacules sur un fond noir et quelques lignes claires, alors tu apprécieras la musique de Cataclysmic, complètement en adéquation avec son image.