Ekpyrosis - taste of shadow Il existe au moins cinq groupes de métal qui ont jugé que le terme grec équivalent à "destruction du cosmos" serait une idée originale comme nom, là, on s'occupe du cas des Français qui auraient peut-être du garder le "the". Ni power, ni black, ni death, leur registre est plutôt "alternatif" ou "moderne" voire "ouvert" car leurs approches sont multiples. Chant clair sur gros riffs, chant gueulé sur très gros riffs, solos mortels, breaks mélodiques où la basse sort les griffes, ambiances installées en deux mesures qui volent ensuite en éclat, rythmes percutants... Le combo construit autour d'Aurélien (aussi à l'oeuvre dans Red Mourning d'où il a débauché la voix lourde de Jean-Christophe) touche à tout avec talent et se permet de parachever son oeuvre avec une très belle version acoustique de "Flowing sand", morceau titre de leur précédent EP. Un bel artwork, une production soignée, des compositions riches, avec The taste of shadow, Ekpyrosis se fait un nom. Un nom propre capable grâce à leurs indéniables qualités de se détacher de ses homonymes et de se détacher tout court de la masse de groupes qui font du métal.