metal Métal > Damageplan

Biographie > Dimebag and Vinnie have a new plan...

Pantera est mort, vive les projets des ex-membres du groupe mythique ? Si Phil Anselmo a expédié le deuil en deux temps trois mouvements et s'éclate avec Down et Superjoint Ritual, pour les autres, il a fallu plus de temps pour reprendre du service... Dimebag Darrell (guitare héros) et Vinnie Paul (batteur) se sont attachés les services de Patrick Lachman (chanteur) et Bob Zilla (bassiste) pour monter Damageplan. Ils ont bossé (aux compos puis à la prod) pour sortir un album cohérent début 2004 : New found power, la récréation est terminée, on retourne donc au charbon !
Le 8 décembre 2004, lors d'un concert dans une petite salle de l'Ohio (à Columbus), un dingue monte sur scène avec un flingue et tire sur le groupe puis dans le public, il tue Dimebag Darrell et 4 autres personnes avant d'être abattu par la police...

Damageplan / Chronique LP > New found power

damageplan : new found power Lettrage militaire, pose de gros durs, explosion cinématographique (même pas peur), le décorum Damageplan amoncèlent les clichés et ne fait pas non plus dans la finesse côté musical. Au rayon New found power, on trouve plus de power que de new mais c'est plutôt bien ficelé et bien envoyé, une grosse rythmique (plus portée par la batterie que la basse), des riffs lourds et gras (tiens, le "New found power" sonne un peu comme le nouveau Loudblast !), du solo de derrière les fagots et un chanteur méconnu qui s'en sort avec les honneurs dans tous les registres. Et oui, car Damageplan ne fait pas que dans le métal thrash power qui déboîte, le quatuor sait aussi ralentir les cadences et calmer le jeu pour se teinter de grunge poisseux ("Blink of an eye", "Soul bleed"), mais qui a parlé de Down ? Et côté fantômes du passé ou du présent, comment ne pas penser à MetallicA (et donc à Pantera...) à l'écoute de "Crawl" ? Mais Damageplan est tout de même une véritable entité et pas uniquement un "nouveau projet de". Ils ouvrent d'ailleurs leurs horizons à d'autres genres en invitant Zakk Wylde, (guitariste d'Ozzy Osbourne avant de monter son groupe) qui lâche ses riffs et du solo sur "Reborn" et "Soul bleed", l'autre invité qui se remarque, c'est le petit Corey Taylor, échappé de Slipknot (et dire que la plupart de leurs fans n'ont même pas conscience de l'existence de Pantera ...) qui vient gueuler toute une série de Fuck sur "Fuck you" (il a donc du écrire les paroles...), enfin, les deux s'insèrent assez bien dans le nouveau plan de Dimebag et Vinnie...Sincère et facile à écouter, on a donc là un très bon album de deuxième zone, Damageplan ne changera pas la face du métal, on ne retrouvera pas New found power dans les meilleurs albums de 2004 mais les ex-Pantera se sont bien remis et se font plaisir, c'est peut-être ça le plus important !