metal Métal > Cross 9

Biographie > Des chiffres et des lettres

Cross 9, groupe du Nord, joue un hardcore-métal tout aussi bien influencé par la trash, le néo que le death. La formation comporte 8 gusses dont 3 chanteurs (Antoine, Jérôme et JP). Difficile dans ces conditions, de ne pas évoquer sous forme de catalogue le line-up du groupe. Les parties de guitare sont assurées par Charles et Alex, celles de batterie par Ben. La basse est dirigée par Tonio tandis qu'un percussionniste (David) trouve encore de la place pour ajouter son grain de sel aux titres du groupe. Le club des 8, a eu l'opportunité de monter sur scène en compagnie de Black Bomb A, Da'Wa, Psykup, Unswabbed ou Loudblast...
C'est en ce début d'année que le groupe a sorti un EP éponyme et autoproduit (enregistré & mixé par Mathias Sawicz, masterisé par Jean-Pierre Bouquet) qui vient tout juste d'être mis en distribution par Musicast. A l'occasion de la sortie de Cross 9, le groupe se permet d'entamer une nouvelle tournée pour continuer de faire parler la poudre.

Cross 9 / Chronique EP > Cross 9

Cross 9 : Cross 9 Débutons, cet article avec des chiffres, ça vous dit ? Les 7 titres que les 8 membres de Cross 9 ont enregistrés ne font pas dans la dentelle, ils sont assez carrés et on les trouvera plus facilement au rayon boucherie-charcuterie que celui des produits frais. Pour autant, la troupe (8 bonhommes, ça commence à faire du monde...) ne s'aventure pas totalement dans un métal extrême mais plutôt dans un hard(-métal-)core qui sait occasionnellement s'ouvrir sur d'autres horizons : death, néo, ou même hip-hop.
On songera à Black Bomb A (surtout grâce aux chants), aux penchants hardcore d'Ex-Ld ou à Ratamahatta mais question originalité, Cross 9 ne s'en sort pas trop mal. Seul 1 titre (celui d'ouverture (sic !)) ne m'a pas réellement convaincu. Il y a de quoi être plus sérieusement emballé par l'ensemble des autres titres. "My perception", "Throes" ou "Audience rating" sont des moments bien plus enflammés, laissant un Cross 9 maître de son sujet. Un morceau au titre étrange ("$#@!//+&s") voit le groupe s'emporter vers une attitude plus éclectique, où punk et ragga se croisent sans anicroches et même avec une dose de réussite certaine.
Si ils ne chantent pas simultanément, les 3 chanteurs officiant dans des registres différents, se passent le relais, ne laissant que rarement tranquille l'auditeur. La section instrumentale, quant à elle, prouve son efficacité à plusieurs reprises : guitares sanguinaires et section rythmique affûtée, (David, le percusionniste succédant à El Boloko d'Unswabbed) sont là pour nous rappeler que Cross 9 fait de cet EP une galette rageuse et toute aussi énergique.