metal Métal > Child Abuse

Biographie > Sweet child o'mine

Les Child Abuse sont natifs de New York et sont composés de 3 personnes : Oran Canfield à la batterie, Luke Calzonetti aux claviers et à la voix, Tim Dahl à la basse. Le groupe compte deux albums à son actif : un album éponyme et Cut and run sorti en 2010.

Child Abuse / Chronique LP > Cut and run

Child Abuse - Cut and run Rien qu'avec le nom du groupe, Child Abuse, et la gueule de la pochette, trois lascars imbibés d'un magma boueux, on redoute un peu le pire. Puis sur l'arrière du cd promo, tu lis qu'ils ont tourné avec The Locust, Pig Destroyer & Genghis Tron et là, tu te dis que ca va être carnage sonore sur carnage sonore pendant ces 6 titres et tu auras raison, partiellement. Child Abuse, c'est bien pire que tout ce que tu peux imaginer. Difficilement qualifiable, la musique du trio prend sa source autant dans le grind pour la déflagration, que du coté du math-rock pour cette étude approndie des rythmiques les plus concassées, mais aussi de la noise pour cette volonté de caresser l'auditeur dans le sens contraire du poil. Le promo du groupe cite également des influences free jazz et death-métal, on t'avoue que c'est pas ce qui est le plus décelable dans la musique du groupe ou alors avec vraiment beaucoup de parcimonie.
"Hold this", "Bebe", "Cut and run", "Opportunity zone", "Financial burdon", "Froze toes" : soit autant de manière de te convaincre de la suprématie du groupe quand il s'agit de construire un foutoir auditif à la singularité sans commune mesure. Que les musiciens prennent du plaisir, ça on en doute pas... Le plus étonnant avec Cut and run, c'est qu'on finit par y trouver notre compte au fur et à mesure des écoutes mais va falloir persévérer et enfiler ta plus belle combinaison de cuir pour subir puis jouir du vacarme que le groupe ne se lasse pas de te lancer en pleine tronche. Les petites accroches "mélodiques" (une nappe de clavier par-ci, une ligne de chant par là...) que dissémine le groupe pendant son album demeurent un élément essentiel dans la compréhension de celui-ci surtout durant le premier contact qui s'avère plutôt ardu.
Si tu aimes te faire mal en écoutant des disques et/ou que te faire fesser avec une pelle en ferraille rouillée les soirs de pleine lune te semble être une occupation saine, Cut and run doit être fait pour toi. Bonne chance.