metal Métal > Calvaiire

Biographie > Calvaiire hardcoooore

A Laval et dans ses environs, il semblerait que la consanguinité musicale soit de mise en matière de hard qui tache : As We Draw, Birds in Row, Hourvari, tous ces groupes sont issus du même sérail sonore et Calvaiire, composé d'ex ou actuels membres de ces trois formations (mais également de Pigeon dont on n'a plus de nouvelles depuis une démo ultra-limitée et rapidement épuisée) n'en est certainement pas le dernier des rejetons. Toujours est-il que dans un registre crust/hardcore/punk/black, le groupe n'a de leçon à donner et à personne et quelques mois après sa naissance, publie déjà un EP via Throatruiner Records, le label de As We Draw, Birds in Row, tiens tiens... mais aussi Elizabeth, Plebeian Grandstand ou The Phantom Carriage...). Le titre : Rigorisme.

Calvaiire / Chronique EP > Rigorisme

Calvaiire - Rigorisme Avec un line-up pareil et donc des membres issus d'As We Draw, Birds in Row, Hourvari, le tout en provenance de la frénétique écurie Throatruiner, Calvaiire (déjà le patronyme du groupe...) ne pouvait sonner autrement que comme un mélange de crust/hardcore/screamo/punk noir, sale, oppressant et aussi grindeux sur les bords qu'écorché vif sur le fond. Bref, une sorte de Converge en mode très cru, déglingué, avec un esprit presque black metal punk qui éloigne direct l'auditeur des sillons les plus nets des productions nord-américaine. Parce que Calvaiire sonne DIY, sec et brutal comme un coup de trique bien placé entre les vertèbres.
Quatre titres pour cracher sa haine et au passage quelques plans instrumentalement bien branlés, ce Rigorisme donne d'abord dans le joyeux Fight-Club sonore ("Gratitude" et surtout "Alzheimer") avant de s'enfoncer dans les abîmes d'une musique... rigoureusement plus extrême et tortueuse. Un vrai boxon hardcore aux relents black de plus en plus fumants, le tout exécuté à très haute vitesse, en assemblant les parpaings un peu comme ça vient. Violent, exalté pour un exutoire des plus décharné ("Castration"), le groupe enfonce le clou (dans la chair) et met tout ce qu'il a dans les chaussettes pour cramer tout ce qui lui passe sous les riffs. Nihiliste.
Et ça fonctionne plutôt pas mal : techniquement au poil, emmené par un aboyeur en chef qui s'époumone jusqu'à s'en faire saigner les cordes vocales, Calvaiire, c'est la guerre éclair, des titres qui giclent de la platine dans des geysers de sang, un blitzkrieg à mains nues aussi bref (dix minutes "seulement") que foudroyant... pour un résultat aussi agressif que cathartique, une sorte de Trap Them frenchy en pas tout à fait pareil, ça vous dit ?

PS : l'EP est en écoute et téléchargement libre juste là-dessous. Merci qui ?

[fr] Streaming + Download (49 hits)External ]