metal Métal > Boukan

Interview : Boukan, Questions pour un Champion (novembre 2002)

Boukan / Chronique LP > Boukan #2

boukan 2 Sur les 15 groupes proposés par la deuxième édition de la compil indé Boukan, seuls 4 n'ont pas d'articles sur nos pages... C'est dire les qualités de ce CD... Et si le "Killjoy" d'Elevate Newton's Theory n'est pas encore chroniquée, c'est peut-être plus par la faiblesse de la prod' que par la musique en elle-même (et ça devrait bientôt changer), idem pour Fis(ch)er et "Censure" au son de batterie désagréable, mais les derniers enregistrements du groupe sont nettement supérieurs à celui-ci. Les deux seules découvertes sont donc SuperFudgeChunk présent avec un "Nostalgic" très rock-métal et Headrush au "Rise" un peu forcé (le chant surtout). Pour le reste, ce sont des groupes confirmés dont les maxis ont déjà fait trembler nos enceintes, notamment le power métal de Dagoba "Rush", l'incroyable rock-core endiablé de Dysfunctional by Choice ("Krisprolls"), les Stereotypical Working Class qui ne font pas "Illusion" avec Bob de Watcha.... Le plus récent titre de Eths ("Samantha") et son groove lance parfaitement le "Tout en parallèle" de Tom Fool. Et puisqu'on en arrive aux groupes qui ont déjà sorti un album, on se fait plaisir à réécouter le "Bruit(r)iste" des Zombie Eaters, l'excellent "L'Albatros" de Lagony (trop méconnu) ou l'explosif "Narrow" de No Flag. Apportent aussi un titre en attendant de faire leurs preuves les H-Tray dont le rageur "Remold" pêche (encore une fois) de par la production et les Sidilarsen dont "Rien pour l'instant" mérite bien son nom, rien de bien terrible pour l'instant, on attend donc la suite... Pour Welfare et "Fée d'hiver", il n'y aura pas de suite ou alors sous un autre nom puisque le groupe a splitté... En conclusion, Boukan #2 continue de présenter le métal français à ceux qui n'ont pas la chance de recevoir la plupart des démos qui sortent dans l'hexagone, pour un prix modique, c'est idéal pour se faire une idée de la scène emergente et de ses qualités.

Boukan / Chronique LP > Boukan #1

boukan 1 La compil' Boukan fait un carton parout où elle est en vente ! Et c'est tout à fait justifié tant cette compil' (indépendante faut-il le rappeler) est, de loin, la meilleure jamais présentée au public !
C'est une compil qui met à l'honneur une partie de la scène métal française et ce n'est pas parce que seulement (?) la moitié des groupes qui sont dessus sont chroniqués sur nos pages que l'autre moitié n'est pas très bonne aussi !
Ca commence fort avec une des meilleures suprises de l'année, Carc[H]arias et son "Thylacine" aux samples venus du paradis qui croisent des riffs infernaux... On reste dans la même veine avec "L'état des longs bras" de Paraffine un combo dont on reparlera bientôt... Psykup et son métal barré mikepattonien ne nous laisse souffler que sur le break basse/batterie (et encore...). Fractus, Mister Jack, Gumchewa continuent de démontrer par la suite que la France peut produire du gros son sans pour autant avoir un producteur de renomée internationale... Ca fait du bien de pouvoir le clamer haut et fort ! Le "Loaded guns" des Hertz and Silence, bah, tu le connais déjà non ? Du power on passe au néo avec Cirkus et du néo on passe au métal mental de Biocide et leur "Utopia man". Le tout se faisant naturellement. Après ce calme relatif, petit compte à rebours électronique et explosion du "Ego trip" de nos petits Masnada chéris, un des vieux titres qui est le plus proche des nouveaux en préparation... Place au son sourd et lourd des Twice et leur "Without love", le fondu enchaîne sur une grosse baffe, on l'a tous déjà prise mais on n'est toujours pas habitué... oui, donc c'est Eths qui se place "A la droite de Dieu", c'est pas plus mal de le mettre en fin de compil, comme ça on eu le temps de s'échauffer ! Puis vient le titre que certains doivent attendre depuis longtemps, c'est un extrait de la prémaquette Tous malade de La Bestia ! "Maître de toutes choses" te donnera une petite idée de la nouvelle orientation sonore des Rouennais, en attendant l'album... Enfin, car tout a une fin, ce sont les Grenoblois de Feverish et "Tu me tues" qui concluent la compil' avec un titre qui, comme les autres, ne fait pas forcément dans la dentelle, scratchs et bing dans ta face sont au menu sous une pluie de riffs.
Si tu aimes le métal, cette compil te comblera...