C'est sous le nom d'Underfree que commence la vie de Blindside, nous sommes à l'automne 1994 du côté de Stockholm... Magnus Eriksson (guitariste, il ne fait plus partie du groupe) s'entoure de Marcus Dahlström (batterie), Simon Grenehed (guitare, chant) et de Christian Lindskog (chant), ce n'est que deux semaines plus tard qu'ils intègrent Tomas Näslund (basse), au printemps 95, ils sortent une première démo.
En 1996, ils changent de nom pour Blindside et à l'automne sortent une nouvelle démo 4 titres puis un EP Empty box. Ils signent chez Solid State Recordings et sortent deux albums, le premier en 1997 est éponyme, le deuxième en 2000 s'appelle A thought crushed my mind. Leur renommée va croissante en Suède et en Europe, les américains les remarque et ce nouvel album, signé chez Elektra, les fait traversé l'Atlantique pour enregistrer en Californie avec Howard Benson (POD).
Silence sort mondialement à l'automne 2002 et va briser les derniers silences qui entouraient le groupe, lui promettant un bel avenir planétaire.