barque - coffin cutters Depuis sa première apparition en 2014, Barque a mené la sienne dans le sens du travail et encore du travail, deux ans plus tard, le résultat c'est un EP bluffant intitulé Coffin cutters. Même si les gars ont de la bouteille (le guitariste Thomas officie également dans L'Oeuf ou Bison Bisou, le bassiste/préposé au gueulage Straz faisait partie de l'aventure Klang!!!...), ce n'est pas évident d'avoir une telle qualité (artwork, production, compositions) sur un 5 titres. Dans un registre (post)hardcore chaotique où nombreux sont ceux qui viennent nous cisailler les oreilles (Nesseria, Aussitôt Mort, Cowards, No Vale Nada...), Barque prend directement une place de choix avec des morceaux qui font rimer noirceur avec rouleau compresseur. Occupant presque tout l'espace disponible (on a juste quelques secondes de larsens qui tendent vers le calme à la toute fin de l'EP), les Lillois envoient du gras par palettes avec un chant hurlé très bien tenu (parfois doublé avec un chant plus lourd), une batterie ultra carrée dont les frappes cadencées sont puissantes, des riffs qui appuient la grosse caisse ou envahissent l'esprit quand ils se lient davantage. Si tu es claustrophobe, évite de monter dans cette Barque car la sensation d'oppression est absolument terrible.