August Burns Red - Constellations 10 "bonnes" raisons d'écouter (ou pas...) Constellations par August Burns Red

1 > August Burns Red fait du August Burns Red : tu aimes un jour... tu aimes pour toujours (c'est joli hein ? ouais, ben en plus c'est raccord avec le délire chrétien).
2 > Production léchée, riffs qui pulsent dans les éprouvettes, section rythmique aux petits oignons et blast session de rigueur, "Existence" ou "White washed" (qui lave plus blanc que blanc), ça déracine un arbre à cent mètres...
3 > Du metal chrétien certes, ça la fout moyen sur le papier, mais si on se dit ça aurait aussi pu être l'église de Scientologie... ça calme... et ça, les ricains en sont capables. Si si.
4 > Parce qu'en termes de ventes, ça marche bientôt autant que Calogero chez nous... presque une bonne raison pour aller à la messe le dimanche.
5 > Techniquement, c'est réglé comme du papier à musique ("Thirty and seven", "Rationalist"...), tellement d'ailleurs qu'on pourrait aller boire une bière au bar et revenir sans que ça n'ait bougé d'une demi-virgule.
6 > August Burns Red, ça reste du metal pour les kids branchés "sensations auditives fortes" ("Indonesia", "Crusades"). Soit. Mais si ça leur évite d'écouter les BB Brunes, c'est déjà ça de pris.
7 > Si on oublie l'abominable "Ocean of apathy" et le soupesque "Mariana's trench", "Paradox" et "Meridian" sont quand même de sacrées mandales metalcore. Bon faut arriver jusque là sans desserrer les dents par contre.
8 > Constellations, c'est comme Messengers, mais avec deux ans de plus dans la pogne et quelques breaks accrocheurs de plus dans le réservoir. Donc c'est une bonne raison.
9 > Au rayon metalcore de ton disquaire préféré : c'est quand même parmi ce qui se fait de mieux à l'heure actuelle. Et puis de toutes les façons, c'est ça ou Betraying the Martyrs. En plus ton disquaire ne connaît rien d'autre, il y a six mois, il vendait des betteraves. Maintenant, il kiffe Paramore.
10 > Parce que ça fera tellement plaisir à Christine B. et son parti chrétien démocrate (intégriste)...