metal Métal > Aenima

Biographie > Aenima et la lumière fuit

Aenima ? Des fans de Tool, euh, non pas vraiment... ou alors ils le cachent bien... Cette formation tout droit venue de Nancy fait cracher les décibels depuis l'an 2000 mais aprés avoir sorti un maxi en 2002 (Love for everyone), elle s'était mis au repos (faut dire que le fast hardcore/crust, c'est pas reposant comme style...). En 2005 ils (Luca, Gianluca, Joe, Raph et Dav) reviennent avec Hippie Hunter un "album" hybride édité par Up To Eleven et distribué par Overcome Records.

Aenima / Chronique LP > Hippie Hunter

aenima : hippie hunter Si je parle d'un "album hybride" c'est que Hippie Hunter reprend le maxi du groupe Love for everyone (enregistré dans leur local de répét en 2001) et n'offre donc que 6 nouveaux titres (enregistrés en juillet 2004 à l'Austrasique). Mais l'écart de production entre les deux n'est pas si grand et cela ne nuit pas à l'écoute... surtout si on ne connaissait pas le maxi... Aenima fait dans le fast hardcore, c'est à dire que c'est une base hardcore mais encore plus rapide (idéal pour ceux qui trouveraient le hardcore lent...), en bref, ça bourrine quasiment tout le temps... Au rayon défouloir, il y a de quoi se vider en 28 minutes et 4 secondes, ça ne traîne pas... Ca blaste tout le temps et à tous les niveaux... Et audiblement, il n'y a que ça qui les intéresse, le booklet donne même des conseils de lecture plutôt que les paroles et de toute façon, ils l'avouent, ils n'ont rien à dire, à tel point que pour la plupart des titres, on l'a comme l'impression que les paroles se résument à "lalalala" ("High octane", "Hippie hunter") mais certains titres n'en sont pas moins excellents comme surtout "Black mamba godzilla", le "Hippie hunter" est lui aussi de bonne facture car quand le groupe ralentit un peu le tempo, la lourdeur de ses riffs est impressionnante. Les 5 derniers titres sont donc ceux de Love for everyone : le mix du chant est un peu plus en retrait, il y a une voix très caverneuse et moins tranchante qui passe dire bonjour de temps en temps et l'ensemble est un peu plus fouillis... On retiendra surtout "Go baby go" qui à l'image du groupe trace sa route tout droit (au plus court !) et tant pis si t'es dessus.