Stupeflip - King Ju Tenter de raconter ce qu'est Stupeflip prendrait bien plus que quelques lignes sur une simple biographie. Tenons nous en donc aux faits afin de ne pas nous emmêler les pinceaux. En 2000, Stéphane Bodin du groupe électro Bosco fait tourner à Paris une maquette composée et réalisée à la maison par son voisin de palier, un certain Julien Barthélémy aka King Ju (qui a également d'autres surnom tels que "L'épouvantable épouvantail" ou "Rascar Capac"). Cette démo répondant au nom de Stupeflip ne passe pas inaperçue par son esprit punk et décalé et permet à la bande de King Ju (également graphiste de son état) d'enregistrer en studio au début du mois de novembre 2001 un premier CD en guise de promo. Ils signent un deal avec Vorston & Limantell, un sous-label de la major BMG. Après le succès d'une part du titre "Je fume pu d'shit" passé en rotation lourde sur les radios mais également avec le hit déjanté "Stupeflip", le premier album éponyme voit le jour début 2003. King Ju/Pop Hip accompagné de Cadillac et MC Salo tiennent là un concept entre chansons rap et pop variétoche 80's avec une touche punk. Stupeflip incarne le "j'm'en foutisme" absolu et fusille sa promotion à chaque invitations médiatiques (notamment chez Ardisson).

Au début de l'été 2005, sort Stup religion, un album dans la veine du premier qui alimente toute une histoire autour du mythe imaginaire du Crou, une organisation secrète crée en 1972 pour terroriser la population. Les ventes de cet opus ne suivent pas comme le premier et l'attitude des membres agace BMG qui décide de les virer. L'après Stup religion sera une succession de collaborations pour les divers membres du groupes, King Ju monte par exemple Simone et Pop Hip avec la chanteuse de Simone elle est bonne puis participe à un titre de Mémoire de singes de Lofofora tandis que Cadillac s'amuse à balancer sur le net des vidéos détournées d'hommes politiques sous le nom de Bruno Candida. En 2010, Stupeflip sort un DVD comprenant un film sur le groupe et un live plus divers bonus. Cette vidéo est censée aider financièrement la sortie du troisième album prévu pour février 2011 soit six ans après le deuxième disque. The hypnoflip invasion a fait l'objet d'une pré-commande comportant un vinyl maxi collector, The terror maxi.