Punish Yourself (live à Calais) Punish Yourself (live à Calais) Comment s'est passé votre signature chez Sriracha, l'album était déjà prêt ?
L'album était commencé depuis un bon moment, il n'était pas terminé mais la signature n'a rien changé sur la façon dont on l'a terminé. Ca s'est fait au moment où on le finissait, on cherchait un label en parallèle...
Ils ont écouté les prods, des préprods ou ça s'est fait juste sur le nom de Punish et sur Disco flesh : warp 99 ?
Ca s'est beaucoup passé sur le nom et la réputation, on leur a fait passé 4 démos de nouveaux titres mais je suis pas sûr qu'ils les aient écouté énormément...
Ca s'est fait rapidement alors ? Sans trop de palabres
Y'en a eu mais avant que ce soit Sriracha, y'a eu tout un travail undercover où tout le monde n'était pas convaincu mais à partir du moment où ça s'est décidé, c'était clair et net, il n'y a pas eu de négociations compliquées.
Et de votre côté, que ce soit un nouveau label, vous vous êtes pas dit que ça pouvait être risqué ?
C'est eux qui sont venus nous chercher et pour nous l'idée d'une boîte qui se monte était assez séduisante, on attaquait sur quelque chose de nouveau plutôt que de se retrouver à faire un fond de catalogue dans une boîte déjà installée... Et la philosophie Sriracha nous plaît bien.
Il y a aussi le fait de tourner avec eux...
Non, on ne va pas tourner avec eux, on n'est pas en booking avec Sriracha mais je préfère, s'il y avait des embrouilles sur le tour çà aurait pu rejaillir sur le label, là, ça n'arrivera pas !

Punish Yourself (live à Calais) Punish Yourself (live à Calais) L'album sort le mois prochain, la tension monte petit à petit ?
Le gros de la tension, ça a été pour le terminer, là, on est tranquille, c'est sûr qu'il y a du boulot de prépromo mais jusqu'ici, on est un peu en vacances...
Sriracha fait une sacrée promo, ça va être votre première grosse sortie d'album...
Ah oui oui
Du coup vous espérez beaucoup ?
On est vacciné contre les grandes espérances, on a suffisament d'expérience du "métier" avec beaucoup de guillemets pour ne pas trop rêver. On attend que ça se passe le mieux possible bien sûr mais on ne va pas devenir disque d'or et passer en boucle à la télé la semaine prochaine ! On n'y pense pas même si Sriracha fait beaucoup de travail ça ne marchera pas... Pas de pression, la seule pression qu'on ait, c'est sur la qualité de l'album, ça c'est une pression et pour l'instant on a que de bons retours...

Cette album n'est pas trés éloigné de Disco flesh : warp 99, un poil plus lisse peut-être avec plus de chaque élément de Punish...
Il est dans la logique, il n'y a rien de vraiment nouveau, moi je le ressens plus rock mais c'est pas certain que tout le monde le ressente comme ça... On a toujours la crainte que ça plaise moins, c'est vrai qu'avec le précédent on a eu trés peu de mauvais échos, il a bien plu, donc là on espère ne pas avoir trop de réactions du type "ouais, c'est un peu moins bon que le précédent", ça me ferait chier...

On va parler de ce nouvel album, quelle est l'importance des paroles et des titres des chansons ?
A la rigueur, les titres sont plus importants que les paroles, généralement les titres sont venus bien avant les paroles et bien souvent le titre se suffit à lui-même, on n'est pas un groupe qui met en avant les paroles. Peut-être un peu plus sur celui-là, on veut dire un peu de plus de choses dans l'ensemble que sur les skeuds précédents où c'était très surréaliste. ll y a un peu plus de sens mais les paroles sont pas mises avant...
Oui, le premier, "Gay boys in bondage", le titre pète, le refrain, c'est ça qui sonne et le reste, peu importe...
Totalement ! C'est un titre qui vient d'un sketch des Monthy Python, l'expression m'avait beaucoup plu, je voulais absolument faire un morceau qui s'appelle comme ça, voilà, ça a donné le titre et les paroles... En fait, c'est un vieux morceau qu'on ne jouait plus depuis de nombreuses années, on l'a retravaillé et réenregistré. Les paroles n'ont pas de sens très clair et très défini, c'est le chant utilisé comme un instrument.

Punish Yourself (live à Calais) Punish Yourself (live à Calais) "Holy Trinh Thi", c'est un clin d'oeil perso ...
Oui ! C'est très clairement un clin d'oeil perso ! Pour le coup, les paroles se tiennent et veulent dire quelque chose. C'est un morceau pour Coralie, quelqu'un qu'on aime beaucoup.
Elle n'est pas si sainte
Si si, c'est une sainte, c'est une déesse, c'est une incarnation de la divinité, une reine. On l'admire énormément, on travaille avec elle en parallèle. Me titre est venu de l'époque où elle signait Trinh Thi sur les forums, j'avais noté ça sur une liste "morceaux à faire"...
Vous bossez avec elle sur quoi ?
Elle a écrit le scénario d'une BD, d'un comic qui sortira d'ici quelques mois et qui est basé sur nous, c'est fait avec tout un tas de dessinateurs qui auront quelques pages chacun, ça s'est fait un peu par hasard, on a sympathisé sur internet et je ne sais plus qui lui a proposé cette idée, on s'est rencontré, elle est venue sur quelques festivals, ça s'est bien passé...
Si on peut résumer, ce sera une sorte de Betty Monde avec Punish en point central ?
Je n'en sais rien, j'ai refusé de lire le synopsis. Je ne veux pas entrer dans le truc avec mes propres idées, je veux avoir la surprise à la fin...
A priori ce sera quand même Sex, Drogues et Rock'n'Roll...
Oui, avec une composante Science-Fiction assez développée d'aprés ce que j'ai compris... Et elle est en train d'écrire la suite de Betty Monde donc elle est suffisament occupée sur cet aspect de sa carrière. J'espère que le 2 sera encore mieux que le premier qui pour moi est l'un des 5 meilleurs livres de ces dernières années et de loin.

Punish Yourself (live à Calais) On parlait du sens des chansons mais on a "Eastern western" et "CNN war" qui ont des samples de Bush, c'est pas devenu conventionnel d'être anti-Bush ?
C'est ce que je me suis dit récemment... Apparement le prochain album de Ministry va contenir tout un tas de sermons de George Bush et je vois sur le net que plein de monde utilise ces discours en sample... Ca a un côté conventionnel mais au moment où on a écrit le morceau, c'était nécessaire. Là, c'est devenu conventionnel et politiquement correct, de l'anti-bushisme primaire, mais on a jamais cherché plus intelligent que la moyenne, on va pas se mettre à faire des morceaux à la gloire de Dantec pour être à contre-courant. Et si "CNN war" est venu avec la deuxième guerre du golfe, on a un autre titre avec des samples de George Bush qui a 8 ou 9 ans...
Pour le père ?
Non, à l'époque c'était sur les Etats-Unis en général mais avec ce qu'il se passe, ça nous paraissait évident de le rejouer et de mettre des samples de Bush. On a mis aussi des samples de Rumsfeld, peut-être que moins de gens penseront à sampler Donald Rumsfeld, ça changera un peu, sa voix est moins connue...

Parmi les titres, il y a "Gimme cocaine", vous êtes plutôt "jamais je ne touche à la schnouffe" ou "s'agirait pas de le gaspiller" ?
On est assez nettement de ce côté-là... Je m'adresse aux jeunes, je ne fais aucun prosélytisme : la drogue ce n'est pas bien. Enfin bon, essayez, vous verrez, vous aurez votre propre idée sur le sujet. Oui, on est assez drogues, alcool surtout à la base car c'est moins cher et moins risqué, mais on est plutôt drogues et drogues dures. Non aux drogues douces, les drogues douces, c'est un truc de hippies qui aurait du mourrir avec les années 70.
On rappelle que l'abus de drogues est dangereux pour la santé
Et l'abus d'alcool encore plus !

Ajouter une vidéo de "Rock'n roll machine" sur le CD, c'est pour dire de mettre un bonus ou pour ramener des gens à vos concerts ?
On voulait montrer de la vidéo, on nous a fait remarquer qu'on n'a pas choisi un extrait particulièrement trash, on a du choisir assez vite, on est tombé sur une prise camescope de ce morceau qui n'était pas trop mal, c'est un morceau qu'on joue plutôt en début de concert alors on n'a pas encore cassé quoi que ce soit ou renversé de bouteilles sur la scène. C'est moins trash que d'autres trucs qu'on avait mais on avait envie de mettre un bout de vidéo en plus. On a des images un peu plus exceptionnelles, on les garde pour plus tard...
Pour un DVD !
Un DVD ou internet... On mettra plus de vidéo sur internet avec les concerts qui arrivent

Punish Yourself (live à Calais) Punish Yourself (live à Calais) Tu penses que certaines personnes vont voir Punish plus pour le show que pour la musique ?
Je pense oui. On s'est retrouvé devant des publics qui écoutaient pas du tout ce qu'on fait, on a joué plusieurs fois avec des groupes de reggae, de dub, de ska festif... et une partie du public a accroché au côté visuel mais ils n'écouteraient pas la musique chez eux. Une partie du public vient pour le show mais ça me pose aucun problème, sinon on arrêterait de faire ça et on jouerait avec 3 éclairages blancs et habillés comme pour aller bosser et on pourrait dire "les gens viennent pour la musique".
Le fait d'avoir des visuels choquants, c'est un peu un stéréotype de la musique industrielle...
On n'a pas vraiment de visuel choquant ou dérangeant, on a beaucoup de visuels, ça peut être trash, il peut se passer des trucs...
Quand Ministry jouait derrière une grille il y a quelques années, ça avait choqué certains...
Mais quand Ministry le faisait, c'était pas dans le même sens, aux Etats-Unis, c'est un classique de jouer derrière des grilles, ça protège le groupe du jet des cannettes de bière... Eux ont repris le truc comme les chapeaux de cow-boys... Pour nous, c'est arrivé par hasard, on jouait dans un festival et on ne savait pas où poser les néons, il y avait des grilles et on s'est dit on va faire comme Ministry, c'était marrant... Et on a remarqué qu'on pouvait beaucoup jouer avec... Mais ce n'est pas vital, on peut jouer sans, de plus en plus, on les enlève quand ça commence à être trop chaud ou dangereux. L'idée c'est que ce soit un instrument, les grilles, c'est une interface avec le public, c'est pas là pour faire peur ou choquer, des gens qui vont rester 5 pas derrière la scène si y'a pas de grilles vont venir s'y accrocher quand elles sont là, les bouger, rentrer en communication, dans le jeu. C'est pas pour le côté choquant, c'est fun les grilles, c'est marrant. On a des bouts de vidéo avec des trucs un peu gore ... on met pas mal de trucs de cul mais on ne va pas montrer un suicide en direct ou des images de vivissection, dans le milieu indus pur et dur, les vidéos c'est souvent des trucs vraiment extrême avec une idéologie derrière, nous c'est un folklore trash rock'n'roll de série Z avec des zombies, y'a pas de volonté de choquer le bourgeois ou quoi que ce soit, c'est dans la logique de ce qu'on fait...

Derrière les grilles, tu préféres voir les gens danser ou pogoter ?
J'aurais tendance à préférer un public qui pogote. Au moins un public qui danse ! Le truc horrible c'est un public attentif mais qui ne bouge pas, ça arrive... On aime avoir un public qui bouge au moins autant que nous sur scène voire plus, c'est l'idéal. Le public métal ou punk a tendance a bouger assez facilement, le public goth peut être très excité... Sur Paris, y'a de sérieux énervés dans le milieu goth, je ne sais pas si c'est comme ça à tous les concerst, mais pour nous, ils se sont lâchés... L'idée, c'est qu'il faut que ça bouge, que ça saute partout...

Punish Yourself (live à Calais) Punish Yourself (live à Calais) Ce soir ce sera chauffé par Zorglub et Muckrackers ?
Non, les Muckrackers ne seront pas là, suite à une blessure de leur bassiste... et c'est bien dommage car c'est vraiment très très bien, c'est une des grosses claques que j'ai pris récemment en concert. Zorglub, j'ai vu quelques morceaux à la balance et ça m'a l'air pas mal du tout, après l'approche a l'air très froide, très apocalyptique en terme de communication, un peu musique de fin du monde... Je ne sais pas si on en verra grand chose car il nous faut 3/4 d'heure, 1 heure pour nous maquiller... Dommage.

Tu as écouté l'album de Porn ?
Pas l'album, j'ai écouté le 5 titres qu'ils avaient fait, je l'avais chroniqué pour un webzine, c'était sympathique, le 5 titres a les défauts de ces qualités, à vouloir faire une musique qui s'approche de plein de trucs, les influences finissent par se ressentir un peu fort mais je n'ai pas encore entendu l'album, j'espère qu'ils ont réussi à gommer certaines références un poil trop évidentes. C'est super bien fait, on a discuté sur internet, ils sont supers sympas, je leur souhaite du plaisir et de la réussite !
La scène industrielle française semble bien se porter...
Oui, aprés avoir été inexistante, il y a une explosion de plein de supers groupes...