Punish Yourself (live à Calais) Punish Yourself (live à Calais) La MPT de Calais continue de programmer de bons groupes pour pas cher (4 euros l'entrée !), hier soir, c'était soirée métal-indus, le bassiste de Muckrackers s'étant blessé, la salle (bien remplie même si ce n'était pas complet) se (ré)chauffe donc avec Zorglub. J'ai bien aimé leur premier album mais il me faut pas mal de temps pour rentrer dans le truc, l'absence de batteur et un début de concert très statique, volontairement froid, n'aident pas pour donner du rythme. Les "Just do it" ou "Sandmen" colore un peu l'ambiance mais la distance entre le groupe et le public reste trop grande, le rapprochement physique sur le dernier titre (une reprise non connue ou reconnue) ne permettant pas non plus de changer cette idée. Le concert se termine et des grilles sont installées, recouvertes de draps (plutôt noirs). Il se trame quelque chose ...
Les lumières s'éteignent, les néons s'allument et 4 personnes fluorées (bleu, vert rouge, jaune...) apparaissent, le show de Punish Yourself est commencé ! Et ça va blaster sévère ! Atmosphère cyber-punk avec un batteur impressionnant dans son son et sa maîtrise de la charley, passages percuttans avec une bassiste qui lache son instrument pour renforcer les rythmes, fusion avec les grilles entre le trio en frontstage et les spectateurs les plus chauds, écran où est projeté des images sorties de vieux films, d'infommerciales, de porno cheap, voilà le décor, tout ça dans une pénombre flashy et surtout avec une qualité de son extraordinaire... Il ne faudrait pas oublier que Punish Yourself est un des tout meilleurs groupes métal indus d'Europe et que ça joue diablement carré !!! Alors que le nouvel album (Sexplosive locomotive) sort dans un mois, le public réagit immédiatement à tous les nouveaux titres qui sont joués ("Primitive", "Gimme cocaine", "Gay boys in bondage", "Rock'n roll machine", "U.S.D (we are ready)"... et qui se mêlent sans souci aux (vieux) tubes de Disco flesh : warp 99 ("Suck my T.V." et "(Let's build) a station in space" en tête !). Punish Yourself est une expérience live à part et à vivre.