indus Indus > Improvisators Dub

Biographie > entre Kingston et l'Angletterre

Le groupe est créé en 1994, et dès 1995, Improvisators Dub commence à se produire en concert. Le véritable déclic se fera en 1997, quand le producteur et chanteur Junior Delgado les emmène à Londres pour enregistrer leur premier 45 tours. La machine est lancée. Sort alors en 1999, l'Hybride CD, puis en 1999 un maxi Ovo, en 2000 Dub & Mixture travaillé avec les Disciples. En 2001, Impro sort le premier live de dub français, Live Act Outernational. Petit à petit Impro Dub s'impose comme une des pointures du dub français, dans la pure lignée des maîtres jamaïcains du genre, se faisaint connaitre grâce à leurs performances scéniques. En 2002, le groupe fait appel à deux chanteurs, Johan Dan des Disciples et un jeune prodige Danny Vibes pour leur Super Vocal and Dub Session. Toujours avides de nouveaux sons, ils enregistrent en 2004 avec High Tone sous le nom d'Highvisators le magnifique In a Dubtone. En 2005, nouvelle exprience : W.I.C.K.E.D.

Improvisators Dub / Chronique LP > W.I.C.K.E.D.

wicked d'Impros Dub Pour cette nouvelle sortie, Improvisators Dub prend une fois de plus tout le monde à contre-pied en sortant un double album. Comme sur leur Super Vocal ans Dub Session, ils font appel à des chanteurs de talent, Ras I et Humble I, deux toasters anglo-jamaïcains et Asney, vétéran de la scène nationale.
On regrettera pourtant cette impression lassante de déjà vu. Si force est de constater que l'ensemble est réalisé avec talent, les Impros Dub ont malgré tout assez de créativité pour ne pas tomber dans ces clichés reggae-dub jamaïcain. Ce qu'ils nous prouvent avec la deuxième galette de cette opus, où sont remixées des versions instrumentales des morceaux du "Vocal". Un véritable album plus qu'un CD bonus comme on aurait pu le penser au premier abord. Manutension principalement, mais aussi La Fouine, Nicoladub et Knarf laissent exploser toute l'énergie roots dub qu'on n'osait pu espérer voir s'installer. Bidouillages, basses et rythmiques lanscinantes donnent à ces compositions une nouvelle dimension, plus proche de ce qu'on attendait des Bordelais. Les instruments accoustiques (sitar, flûtes) viennent humaniser le son des Impros Dub, qui, plus que jamais, tracent la voix d'un dub à la française qui a de beaux jours devant lui.