Digital 21 + Stefan Olsdal  - Inside Guitariste de Placebo, Stefan Olsdal a toujours apprécié la musique électronique, et notamment celle proposée par l'Espagnol Miguel López Mora qui se fait connaître avec le projet Digital 21. Ils ont travaillé ensemble pour bâtir celui-ci, composer des mélodies et des beats puis ont choisi de jolies voix pour lui donner davantage de relief. Leur électro peut sonner assez froidement quand elle n'est pas accompagnée de chant et pour 3 titres, tu peux choisir entre les deux versions (je préfère toujours les "chantés" y compris le très beau "Rusty nails", repris à Moderat avec une voix plus grave) avec des sonorités et des ambiances différentes. On voyage avec une Islandaise (Margret Ran de Vök qui ressemble à Bjork... et qui a ma préférence), une Française (Julienne Dessagne de Saschienne qui pose un peu de textes dans notre langue sur "Toi et moi"), une Japonaise (Cuushe) et une Chinoise (Helen Feng de Nova Heart). Le duo sait aussi s'adapter pour accorder un quartet à cordes pour gagner encore en délicatesse ("Spaces" avec la délicieuse Margret). Côté instrumentations pures, on reste plus proche de la Suède que de l'Espagne avec des sons très frais davantage marqués par la rythmique que par l'effort de sampling, le public est alors un public averti et forcément plus connaisseur que pour les autres (plus accessibles).