Facebook us
Facebook / WFenec.org
Follow us on Twitter
Twitter / W-Fenec
intervi OU : Ina Ich
Ban itw INA ICH

Index Forum Musique / /

Post Orel san

Posté par aureliO le Samedi 28 mars 2009 à 02:40
Un petit sujet polémique

je pense que tout le monde a vaguement entendu parler de cette histoire du rappeur Orel San (ce connard m'a piqué mon surnom de quand j'était tout gamin...) qui créé le buzz avec une chanson très polémique qui divise l'opinion.

donc

acte 1 :

voici le texte de ce "morceau" de rap qui pose a priori pbm

"Ce soir j'suis rentré du taff plus tôt que d'habitude
Je suis passé chez toi pour te faire une surprise
Quand j'suis arrivé t'étais dans ton hall avec l'autre type qui est en cours avec toi
Et je vous ai vu...
Je vous ai vu vous jeter sur l'autre il passait les mains sous ton pull pendant que tu l'embrassais
Putain j'avais envie de vous tuer j'étais choqué j' croyais que tu étais différente des autres pétasses
J'te déteste j'te hais
J'déteste les petites putes genre Paris Hilton les meufs qui sucent des queues de la taille de celle de ''Lexington''
T'es juste bonne à te faire péter le rectum même si tu disais des trucs intelligents t'aurais l'air conne
J'te déteste j'veux que tu crèves lentement
J'veux que tu tombes enceinte et que tu perdes l'enfant
Les histoires d'amour ça commence bien ça fini mal
Avant je t'aimais maintenant j'rêve de voir imprimer de mes empreintes digitales
Tu es juste une putain d'avaleuse de sabre une sale catin
Un sale tapin tout ces mots doux c'était que du baratin
On s'tenaient par la main on s'enlassaient on s' embrassaient
On verra comment tu fais la belle avec une jambe cassée
On verra comment tu suces quand j'te déboiterais la mâchoire
T'es juste une truie tu mérites ta place à l'abattoir
T'es juste un démon déguisé en femme j'veux te voir briser en larme
J'veux te voir rendre l'âme j'veux te voir retourner brûler dans les flammes
Poupée je t'aimais mais tu m'as trompé
Tu m'as trompé tu l'as pompé tu es juste une sale pute
Une sale pute une sale pute une sale pute une sale pute
J'déteste les sales traînées comme Marjolaine
Les petites chiennes les chichiteuses les filles à problèmes
J'rêve de la pénétrer pour lui déchirer l'abdomen
Je t'emmènerai à l'hôtel je te ferai tourner dans ma villa romaine
Tu suces pour du liquide tu te casses à marrée basse
Pétasse tu mériterais seulement d'attraper le DAS
Le seul liquide que je t'ai donné c'est mon sperme
Si j'te casse un bras considère qu'on s'est quittés en bons termes
J't'aime j'ai la haine j'te souhaite tout les malheurs du monde
J'veux que tu sentes la chaleur d'une bombe j'veux plus jamais que tu me trompes
J'étais trop fidèle (sale pute)
J'ai les nerfs en pelote (sale pute)
J'vais te mettre en cloque (sale pute)
Et t'avorter à l'opinel
''Oh mais c est de ta faute t'étais jamais là pour moi''
Oh je m'en bas les couille c'était de la faute à qui
J'te collerai contre un radiateur en te chantant ''tostaky''
J'veux que tu pleures tout les soirs quand tu t' endors parce que t'es du même acabit que la pute qu'à ouvert la boite de pandore
J ai la haine j'rêve de te voir souffrir
J ai la haine j'rêve de te voir souffrir baby
J ai la haine j'rêve de te voir souffrir
J ai la haine j'rêve de te voir souffrir baby"

évidemment, on voit ça, on se dit en toute légimité que ça paraît assez abject MAIS sous couvert de la sacro-sainte "création artistique", on reçoit (quand on est sur les listes de mailing) ce communiqué officiel :

(acte 2)

"Bonjour,

Suite aux différentes opinions récemment émises sur le clip et la chanson "Sale Pute" d'OrelSan et aux demandes et tentatives de déprogrammation d'OrelSan du Printemps de Bourges, l'artiste et son entourage souhaitent faire les précisions suivantes :

Cette oeuvre de fiction a été créée dans des conditions très spécifiques relatives à une rupture sentimentale. Comme Orelsan le stipule dans l'introduction de sa chanson, ce texte met en scène un jeune homme qui, apprenant que sa petite amie l'a trompé, décide de noyer son chagrin et sa colère dans l'alcool. Sous influence, il se met alors derrière son ordinateur et écrit cette lettre en forme d'exutoire de la passion qui le dévore. Nous sommes alors exclusivement dans l'expression d'une pulsion que toute personne à qui ce type de mésaventure serait arrivé aurait pu être amené à ressentir dans ce genre de situation. En aucun cas ce texte n'est une lettre de menaces, une promesse de violence ou une apologie du passage à l'acte.

Comme toute création artistique, aussi violente soit elle, cette narration ne peut et ne doit pas être sortie de son contexte.

Conscient que cette chanson puisse heurter, OrelSan a décidé il y a quelques mois de ne pas la faire figurer dans son album ni dans ses concerts, ne souhaitant l'imposer à personne.

Nous sommes désolés que ce texte ait pu choquer certaines personnes.

En aucun cas OrelSan ne se pose en agresseur de la gent féminine.


Cordialement,


3ème Bureau / Wagram Music"


Un vrai petit bijou d'hypocrisie...


(acte 3)

la classe politique s'indigne, le dénommé Orel san fait mine de se confondre en excuse, il n'empêche que l'on peut se poser des questions.

Car reconnaissons une chose : un quidam lambda écrit la même chose en prenant un noir, un juif ou un asiatique pour cible, tout le monde crie à l'incitation à la haine raciale.... quand c'est un artiste (pardon un "rappeur"), c'est de la "création".
--
http://www.w-fenec.org/~aureliO/
http://theaurelio.blogspot.com/

Commenter
Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.

Partager: facebook delicious blogmarks yahoo digg myspace

le 28/03/09 à 10:48 Par Oli

[-] Re: Orel san

Oli
Oli - 5909 msg
Terrier : St-Omer

j'ai reçu l'album mais je ne le chroniquerais pas parce que vraiment, c'est pas bien de dire ça d'une petite pute.

sérieux, c'est quoi ces indignations ? la grande majorité des rappeurs dégrade l'image de la femme dans leurs textes et leurs clips et pour un qui veut se faire mousser en y allant à fond, les gens sont choqués ?

c'est pas moins un connard que les autres... :dead:
--
http://mesperles.over-blog.com

Répondre Citer

 

  • le 28/03/09 à 11:24 Par Ted

    [-] Re: Orel san

    Ted
    Ted - 8855 msg
    Terrier : F-C / Qc / IdF

    ahah, il n'en est pas à son premier coup d'essai ! Y'avait déjà une chanson intitulée 14 février.

    Franchement, c'est pas le seul et il y a pire parfois. Les plus représentatifs de l'antiféminisme pour moi, c'est Black Taboo, mais eux passe ça en second degré, ce que personne ne comprends.
    --
    Oui, j'fenec et j'arrive...

    Répondre Citer

     

    le 28/03/09 à 11:33 Par KEV

    [-] Re: Orel san

    KEV
    KEV - 3110 msg
    Terrier : Val de Marne

    +1 avec Oli !
    Autant je peux écouter du rap qui parle de cul (cf "the2 Live Crew"), mais eux le faisaient avec humour, salace et cru certes, mais avec humour clairement revendiqué. Ils ne parlaient que de sexe et du plaisir qu'on peut en tirer.
    J'écoute aussi d'autres chansons sur la rupture sentimentale (il y en a plein, par exemple "Closer" de NIN), mais là ça va un peu plus loin :
    "J'vais te mettre en cloque (sale pute)
    Et t'avorter à l'opinel"
    Que de finesse, que de nuance !
    Dommage, car dans le genre humour au 36ème degré, la phrase "J'te collerai contre un radiateur en te chantant ''tostaky''" était pas mal, même si elle renvoie à quelque chose de déplorable....
    Ce qui manque à tous ces pseudo-rappeurs, contrairement à la grande époque des 2 Live Crew, NWA et autres, c'est de l'autodérision.
    --
    l'aube est rouge, le sang a coulé cette nuit sur le forum du fenec...

    Répondre Citer

     

    • le 28/03/09 à 11:39 Par Ted

      [-] Re: Orel san

      Ted
      Ted - 8855 msg
      Terrier : F-C / Qc / IdF

      Ben là, on voit moins l'espace entre les mots et phrases utilisées pour faire mal (et donc pour se faire voir, entendre et attirer les gens par des paroles crues) et le degré même des paroles.
      --
      Oui, j'fenec et j'arrive...

      Répondre Citer

       

      • le 30/03/09 à 14:59 Par keipoth

        [-] Re: Orel san

        keipoth
        keipoth - 2827 msg
        Terrier : BZH

        Moi ca me choque pas plus que ca. oui c'est ultra bourrin mais pas plus que le reste.
        Et puis quand tu regardes un peu plus au fond il se moque de lui même sur d'autres chansons.
        Et la chanson sur la St Valentin me fait assez rire.

        Ce qui déplorable c'est les cakes qui vont prendre ca au 1er degré.


        Et pi après bon c'est toujours les mêmes petites vierges qui crient au scandale. Rah les putes (oups...)
        --
        http://www.last.fm/user/keipoth/
        http://www.flickr.com/photos/keipoth
        Didus Ineptus

        Répondre Citer

         

        • le 30/03/09 à 15:02 Par keipoth

          [-] Re: Orel san

          keipoth
          keipoth - 2827 msg
          Terrier : BZH

          Et y a pire quand même :


          A la campagne
          Y a toujours un truc à faire
          Aller aux champignons
          Couper du bois, prendre l'air
          A la campagne
          On se fout des horaires
          Comme les maisons du même nom
          C'est secondaire

          A la campagne
          Y a toujours un truc à voir
          Des sangliers, des hérissons
          Des vieux sur des tracteurs
          A la campagne
          Y a des lieux pleins d'Histoire
          Des châteaux tout cassés
          Et des arbres centenaires

          A la campagne
          Quand on est citadin
          A la campagne
          On demande aux paysans
          Le temps qu'il fera demain
          --
          http://www.last.fm/user/keipoth/
          http://www.flickr.com/photos/keipoth
          Didus Ineptus

          Répondre Citer

           

le 07/04/09 à 14:22 Par Ted

[-] Re: Orel san

Ted
Ted - 8855 msg
Terrier : F-C / Qc / IdF

http://www.dailymotion.com/fr/featured/channel/...
--
Oui, j'fenec et j'arrive...

Répondre Citer

 

  • le 07/04/09 à 14:28 Par Anonyme

    [-] Re: Orel san

    le niveau des commentaires, ça fait peur

    Répondre Citer

     

Haut de page / Index Forum Musique