Articles :

After The Burial > Wolves within (Chronique LP) - 13/04/2014

After the Burial - Wolves withinGrosse intro' présageant déjà une puissance de feu qui va certainement barbouiller les enceintes à la force du riff (carnassier), l'inaugural "Anti-pattern" prend tout son temps pour gentiment déflorer les enceintes et ouvrir ce nouvel album d'After the Burial de la meilleure manière qui soit. Efficace et ravageuse. Les Américains sont déjà à pied d'œuvre et si le faux rythme de ce premier morceau peut étonner au départ, la suite va doucement remettre les choses au clair. "Of fearful men" accélère le rythme, jongle entre djent/metal fuselé et death bourrin, usant de tous les artifices du genre (qui a dit poncif au fond de la salle ?) pour imprimer sa marque. Et là, les choses se gâtent... > Lire l'article

Sick Sad World > Mad world? (Biographie) - 11/04/2014

S'ils existent depuis 2006 et qu'on les a découvert en 2010 avec le split Ruins of a forgotten world qu'ils partageaient avec Another Moon, les Sick Sad World nantais (il faut préciser car les groupes ayant eu l'idée de s'appeller Sick Sad World, en référence à Daria ?, sont nombreux) ont attendu 2011 pour fixer leur line-up. Ils sont depuis 5 à bosser (Julien au chant, Antonin et Erwan aux guitares, Rico à la basse et David à la batterie) répéta... > Lire l'article

As The Storm > En pleine tempête... (Biographie) - 10/04/2014

On ne connaît pas encore grand chose d'As The Storm car le groupe est encore jeune, cette formation bordelaise existe depuis 2011 et aura mis moins de deux ans pour sortir son premier album. Et ce malgré un changement de batteur puisque Ker a rejoint Julien (chanteur), Alexandre et Rémi (guitaristes) et Corentin (bassiste) en cours de route. Après plusieurs concerts en Gironde, ils ont sorti fin novembre 2013 ce premier album, simplement nommé Al... > Lire l'article

Carne > Ville morgue (Chronique LP) - 10/04/2014

Carne - Villa morgueAprès un EP intitulé Metropolis paru en 2010 via Atropine Records, le duo lyonnais Carne (avec des membres de feu-Llorah et Cheverny) sort son premier album intitulé Villa morgue via l'omniprésent label frenchy et très indépendant Solar Flare Records (Sofy Major, Pigs, Stuntman, Waterkank...). Pour ceux qui n'ont pas eu la chance de faire Erasmus, Carne en italien, ça signifie viande et c'est assez révélateur de la tournure que prend l'album dès son véritable premier morceau "We are the romanoes" (oui, clin d'oeil à Botch) > Lire l'article

Mont-Doré > Escalades (Chronique EP) - 09/04/2014

Mont-Doré - EscaladesDeuxième production signée Black Basset Records, tout jeune label belge comptant déjà en son sein quelques pépites comme Billion of Comrades mais aussi Castles, le premier EP de Mont-Doré est un mini-album garni de six titres qui marque d'une pierre blanche la naissance d'un projet en devenir et à suivre forcément à l'avenir. Un groupe qui d'ailleurs prend tout son temps, lors d'"Easier afterwards", pour instaurer une ambiance propice à ce qui va suivre. Soit un joli chaos sonore scrupuleusement exécuté. > Lire l'article

When Icarus Falls > Circles (Chronique EP) - 06/04/2014

When Icarus Falls - CirclesAprès avoir commis deux efforts d'excellente facture sinon de très haute volée (Over the frozen seas puis Aegean), les Suisses de When Icarus Falls remettent une troisième fois le couvert avec un nouvel EP, sobrement baptisé Circles, proposant rien que moins que quatre nouvelles compositions drapées dans un postcore progressif proposant un étourdissant grand-huit émotionnel. Lequel prend d'assaut la platine et emportant l'auditeur avec lui dès son "Erechtheion" inaugural (matinal ?). Une véritable déferlante qui s'abat sur les enceintes avec une majesté effarante, une puissance déflagratrice d'une tornade tropicale et l'incandescence sensoriel d'un volcan en éruption. Un sommet dès la première piste de l'EP, WIF frappe terriblement fort. Mais n'en a clairement pas terminé avec nous. > Lire l'article

Stuntman > Incorporate the excess (Chronique LP) - 03/04/2014

Stuntman - Incorporate the excessHead Records (Pneu, Café Flesh, Jean Jean, Morse...) et Solar Flare Records (Pigs, Sofy Major, Carne...) ont déjà eu pas mal de visibilité dans notre beau webzine dernièrement grâce à des sorties toujours plus convaincantes. Alors quand ces deux labels s'associent, Head Records pour la version CD et Solar Flare Records pour le vinyle, il est difficile de ne pas se dire qu'on tient, avec Incorporate the excess de Stuntman, une galette qui doit faire de vilaines taches partout. Même si de prime abord, la pochette (niveau couleur, ça ne doit pas être très éloigné d'un vomi de Thimoty Leary sous LSD) pique un peu les yeux. > Lire l'article

Car Bomb > w​^​w​^​^​w​^​w (Chronique LP) - 02/04/2014

Car Bomb - w​^​w​^​^​w​^​wCes mecs sont dangereux. Et w^w^^w^w en est la preuve incontestable. Une démonstration de terreur mathcore à la brutalité salement déviante et à la force de persuasion implacable. Et en même temps, vu les arguments développés par les Américains, difficile de ne pas se laisser convaincre. Que ce soit de gré ou de force. Toujours est-il que cinq ans après le déjà très impressionnant Centralia sorti en mini-major, les Car Bomb sont de retour aux affaires en adoptant la posture du DIY et de l'indépendance absolue pour littéralement pulvériser les enceintes le temps d'un album constellé de ces étoiles noires qu'il transforme en ogives thermonucléaires au cours de ses pérégrinations plutôt guerrières. > Lire l'article

Make Me a Donut > Olson (Chronique LP) - 27/03/2014

Make Me A Donut - OlsonDjent metal volant vs deathcore porcin, voici le menu proposé par les meilleurs fabricants suisses de donuts hébergé par le petit pays du chocolat qui fait saliver les papilles, de l'horlogerie de pointe et du secret bancaire le mieux gardé du monde. Mais aussi et surtout du hard de qualité supérieure, ce, tous styles confondus. La preuve encore avec le premier album long-format signé Make Me A Donut,... > Lire l'article

S-Core > Into the deepest (Chronique LP) - 26/03/2014

S-Core - Into the deepest...Dans la catégorie des groupes francophones discrètement omniprésents, S-Core se pose là. Faute de faire beaucoup de bruit autrement que dès lorsqu'il s'agit de causer musique, voire même gros hard qui bastonne, la formation strasbourgeoise est à l'image de son label : discret, toujours efficace quand il fait quelque chose (Dirty8 est pour mémoire le "refuge" d'Housebound, Superbutt, X-Vision...) : bref, indispensable sans avoir besoin d'en faire des caisses. > Lire l'article

Nami > The eternal light of the unconscious mind (Chronique LP) - 24/03/2014

Nami - The eternal light of the unconscious mindCertainement moins estampillable "death" que son prédécesseur, ce nouvel opus joue bien davantage sur les contrastes de luminosité dans tous les titres et pas aussi brutalement que par le passé. Le chant passe donc plus aisément d'une voix growl à une autre bien plus éclairée, accompagnée par les guitares qui lèvent le pied sur les saturations pour mieux renfoncer les pédales l'instant d'après. Nami a mis du vin dans son eau et vice-versa, rendant l'ensemble plus compact et l'amalgame bien plus fin... > Lire l'article

Lodz > Something in us died (Chronique LP) - 16/03/2014

Lodz - Something in us diedArtwork des plus classes (avec ce qu'on subit parfois visuellement, on le dit quand ça vaut le coup), le premier album des postcoreux Lyonnais de Lodz s'annonce déjà sous les meilleures augures. Rien à faire mais parfois, un visuel particulièrement soigné sur un packaging qui ne l'est pas moins, ça fait déjà sa petite différence. Reste à convaincre musicalement. Ce que le groupe fait avec une maestria étourdissante dès l'inaugural "Detachment" et ses 6 minutes d'une jolie déferlante émotionnelle aux crescendo aussi abrasifs qu'envoûtants. Et une vraie personnalité qui s'affirme déjà à partir du second titre de l'album "Follow the crowd" pour lequel la griffe post-hardcore/rock métallisée s'affine un peu plus de manière à prendre une coloration légèrement inhabituelle. > Lire l'article

Euglena > Близость (Chronique EP) - 15/03/2014

Euglena - БлизостьL'artwork d'Близость (proximité en français...) est annonciateur d'un hard qui tache, on pense à la pochette de How hate is hard to define de Plebeian Grandstand aussi issu de la toujours aussi recommandable écurie Basement Apes Industries (Cortez, Grandizer, Membrane, The Prestige...), et il y a de ça mais plus encore. Pour mémoire, le quatuor Euglena nous vient de Saint-Petersbourg, une ville où la température moyenne équivaut à un jour d'hiver (rude) à Dunkerque, et évolue dans un post-hardcore nerveux qui aspire aussi à quelques respirations. Mais pas trop quand même, faut pas déconner. > Lire l'article

Morse > Beliefs destroyer (Chronique LP) - 13/03/2014

Morse - Beliefs destroyerAprès deux EPs hautement recommandables Beliefs destroyer (déjà le titre...) marque le passage à l'acte long-format des Morse, lesquels reviennent avec un album qui ne fait pas dans le détail ni dans la finesse mélodique, d'ailleurs, ce n'est absolument pas le but. Le "modus operandi" est toujours le même : la politique de la terre brulée si cher aux armées/conflits qui ont marqué l'histoire et dont les préceptes semblent s'adapter parfaitement à la musique des Montpelliérains. Là où passe Morse, rien n'est sensé repousser. Et force est de constater ça fonctionne plutôt bien, Beliefs destroyer écarte la concurrence de la pile de CDs qui attendent une chronique avec un certain brio. > Lire l'article

Death Engine > Amen (Chronique LP) - 12/03/2014

Death EngineQuatre titres pour une petite poignée d'ogives noise/hardcore/crust de l'enfer et un premier méfait sonore bien saignant de la part des Lorientais de Death Engine... Ou la preuve par 4 que le hard hexagonal ne se porte pas si mal. Voire même très bien : "Chaos is coming...". > Lire l'article

Celeste > Animale(s) (Chronique LP) - 11/03/2014

Celeste - Animale(s)Animale(s)... rarement un album aura aussi bien porté son nom que le nouveau méfait signé Celeste aka les terreurs lyonnaises d'un mouvement hardcore/noise/black sulfurique de l'enfer dont ils sont définitivement les grands mamamushis. Et pour le prouver une fois pour toutes, ils ont sorti la grosse artillerie en livrant ce double album plus de trois ans après le macabre Morte(s) née(s). Deux fois plus de Celeste donc et surtout deux fois plus de ce cocktail sonore à ne définitivement pas mettre entre n'importe quelles mains. Lequel nous parvient, avec toute la théâtralité dont le groupe nous a habitué depuis ses débuts, encore une fois par le biais de l'indispensable label Denovali Records. > Lire l'article

Cult Leader > Ils sont où les ex-Gaza ? Bah dans ton Cult! (Biographie) - 08/03/2014

Flashback : on est début 2013 et Jon Parkin, vocaliste de Gaza se retrouve empêtré dans une affaire de moeurs qui hypothèque grandement l'avenir du groupe. Mis de fait hors-jeu, son départ provoque la fin du quartet sous cette forme là et la naissance d'un nouveau projet, initié par ses désormais trois ex-comparses : Casey Hansen, Michael Mason et Anthony Lucero. Un quatrième larron, Sam Richards vient les rejoindre et voici que l'acte de naissan... > Lire l'article

Doyle Airence > Monolith (Chronique LP) - 07/03/2014

Doyle Airence - MonolithLe changement de bassiste à l'été 2012 (avec donc l'arrivée de Pierre) aurait pu être la principale évolution de Doyle depuis son premier album déjà bien remarqué par nos services... Mais voilà qu'une fois sorti du studio avec leur Monolith fraîchement fonctionné, le groupe a du faire face à l'imprévisible... La connerie humaine... > Lire l'article

Danzig > Danzig IV (Chronique LP) - 07/03/2014

Danzig - Danzig IVVingt ans après l'avoir acheté, je continue d'écouter ce disque au moins une fois par semaine (et, en passant, c'est certainement l'album que j'ai le plus écouté de toute ma petite vie). J'essaie de voir le tonton Glenn sur scène aussi souvent que possible, il reste à mes yeux l'un des derniers hérauts du Rock tel que je le conçois... > Lire l'article

Arcade Eyes > Arcade eyes (Chronique LP) - 06/03/2014

Arcade EyesA l'heure de la globalisation des échanges (web notamment), on peut habiter en France, en Suède ou en Allemagne et pourtant monter un trio. La preuve avec toute une myriade de projets plus ou moins luxueux ayant vu le jour ces dernières années dans les sphères rock ou hard et dont Arcade Eyes en est la dernière des démonstrations. Implacable... > Lire l'article